Initiative We-Fi: 01 milliard de dollars pour 70 000 entreprises féminines avec la Banque Mondiale

Ozias Hounguè (Stag)
publié le 15 mai 2019

La Banque mondiale à travers l’initiative We-Fi veut procéder aux financements de ses deuxièmes allocations de fonds afin de soutenir le développement de 70 000 entreprises féminines et permettre de mobiliser pratiquement un milliard de dollars de financement auprès d’autres sources publiques et privées.

entrepreneuriat féminin L'initiative We-Fi pour le développement de l'entrepreneuriat féminin

 

129 millions de dollars. C’est l’enveloppe réservée par la Banque mondiale  à l’initiative We-Fi, qui est un programme  de soutien à l’entrepreneuriat féminin. L’information a  été annoncée lundi 13 mai 2019 par l’institution financière. Cette subvention devrait permettre la mobilisation de  990 millions de dollars de financements supplémentaires auprès d’autres sources publiques ou privées par l’intermédiaire de quatre banques multilatérales de développement dont la Banque Africaine de développement (BAD), la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et la Banque interaméricaine de développement.

«La Banque africaine de développement a obtenu 61,8 millions de dollars pour financer des activités dans 21 pays d’Afrique tandis que la Banque asiatique de développement s’est vu allouer 20,2 millions de dollars en appui à son action à Fidji, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Viet Nam. De leur côté, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et la Banque interaméricaine de développement ont reçu respectivement 22,9 et 24,28 millions de dollars pour leurs opérations en Asie centrale et dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes», précise également le communiqué de la Banque mondiale.

Cette deuxième allocation de la Banque mondiale destinée à l’initiative We-Fi vient compléter «la première série d’allocations annoncée en avril 2018, à hauteur de 120 millions de dollars, qui a permis de financer des projets du Groupe de la Banque mondiale, de la Banque asiatique de développement et de la Banque islamique de développement». Au terme de ces deux vagues de financements, 115 000 femmes entrepreneures seront touchées et permettront de mobiliser  «2,6 milliards de dollars de fonds supplémentaires auprès d’autres sources publiques ou privées soit dix fois les moyens mis à la disposition de l’Initiative We-Fi».

Lancée en 2017 lors du sommet du G20 à Hambourg (Allemagne), l’Initiative We-Fi a pour objectifs d’aider les femmes entrepreneures à accéder aux marchés, aux financements, à la technologie, à des services d’accompagnement et autres et, parallèlement, grâce à une collaboration avec les États et le secteur privé. Elle vise aussi à faire évoluer les lois et les politiques bridant l’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement. L’initiative est soutenue par 14 pays dont : Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Canada, Chine, Danemark, Émirats arabes unis, États-Unis, Fédération de Russie, Japon, Norvège, Pays-Bas, République de Corée et Royaume-Uni.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci