UEMOA : conclave des acteurs du système bancaire et financier à Cotonou

Ozias Hounguè
publié le 23 juin 2019

Le Conseil fédéral de la Fédération des Associations professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’UEMOA (FAPBEF/UEMOA) réuni à Cotonou. La cérémonie officielle de ce conseil qui s’est penché sur les difficultés des acteurs du système bancaire et financier de l’espace régional a eu lieu vendredi 21 juin 2019.

association-banques-uemoa Le présidium à l'ouverture du Conseil fédéral à Cotonou le 2& juin 2019

L’examen des recommandations du Conseil fédéral du 17 janvier 2019 est au cœur des échanges de la Fédération des Associations professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’UEMOA (FAPBEF/UEMOA).  L’ordre du jour a été également consacré à l’examen de l’état d’avancement du programme d’activités 2019 suivi de propositions de réaménagement. L’exécution du budget 2019 et les pénalités du GIM-UEMOA sont au menu les assises de Cotonou ouvertes vendredi 21 juin.

Prenant la parole au cours du Conseil, Lazare Noulekou, président de l’Association professionnelle des banques et établissements du Bénin (APBEF-Bénin, se dit honorer par le choix porté sur Cotonou pour abriter la réunion de l’APBEF avant d’évoquer les problèmes liés au secteur dans l’espace UEMOA. Il estime que « le relèvement du ratio crédit à l’économie sur le PIB dans l’Union, qui tourne actuellement autour de 28% est trop faible pour transformer durablement nos économies ». Il insiste sur le relèvement du taux de bancarisation afin de permettre « l’inclusion financière » dans les pays de l’Espace UEMOA.

Représentant le ministre béninois de l’économie et des finances, Orou Hermann Takou, demande à la FAPBEF/UEMOA « d’encourager et de sensibiliser les établissements de crédit exerçant dans l’union à user aux mieux des instruments mis à disposition par les autorités de tutelles ».

Au nom de la Fédération des Associations professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’UEMOA, Bréhima Amadou Haïdara, a exposé les difficultés rencontrées par les banques et établissements privés dans les pays de l’espace sous-régional. Il précise que les banques et établissements financiers doivent poursuivre « leurs efforts pour une meilleure accessibilité des banques et des établissements financiers dans la région ».

La Fédération des Associations professionnelles des Banques et Etablissements Financiers de l’UEMOA (FAPBEF/UEMOA), a été mise en place, le 08 septembre 1995. Elle sert de courroie de transmission entre les 08 associations nationales de l’espace UEMOA pour défendre les intérêts communs à tous les membres et assurer une plus grande promotion des systèmes bancaires et financiers de la zone.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci