Forum investir au Bénin : offre de garantie et propositions de l’AGF West Africa aux PME

Olivier Ribouis
publié le 11 juillet 2019

Invitée au premier panel dédié à l’accès au financement bancaire des PME et PMI au Bénin, Adidja Zanouvi, la Directrice de l’African guarantee fund pour les petites et moyennes entreprises (AGF West Africa) a fait des propositions à l’occasion du Forum investir au Bénin (BIF) qui s’est ouvert à Cotonou, jeudi 11 juillet 2019.

adidja-zanouvi Adidja Zanouvi, la Directrice de l’African guarantee fund(AGF West Africa)

Le faible niveau de financement bancaire octroyé aux PME et aux entreprises naissantes au cœur d’un panel de discussion ce jeudi 11 juillet 2019 à l’ouverture de la deuxième édition du Forum investir au Bénin (BIF) à Cotonou.  Invitée au même titre que les dirigeants de la Bank of Africa (BOA), la CCEI-Bank Bénin, Adidja Zanouvi, la Directrice de l’African guarantee fund pour les petites et moyennes entreprises (AGF West Africa) a fait le tour du sujet et partagé des propositions de solutions avec l’assistance composée des responsables de PME, PMI et des ministres du gouvernement béninois.  De l’avis des invités, résume la patronne du fonds de garantie basé à Lomé, il ressort qu’«aujourd’hui nos PME et PMI ont du mal à accéder aux financements par rapport à des raisons qui sont liées à leurs gouvernances, à leurs capacités à montrer des qualités managériales et aussi à leurs fonds propres, l’autofinancement ».

De son point de vue, il est nécessaire de renforcer les capacités des PME mais aussi des banques qui doivent sortir de la banque traditionnelle  et comprendre réellement les problèmes des PME et PMI.

A l’endroit des PME et PMI présentes, indique Adidja Zanouvi, « j’ai recommandé d’identifier à chaque étape de la vie de leurs entreprises, des financements adéquats, de s’agripper au bon investisseur ».  Pour cause, poursuit-elle, « à chaque étape de la vie d’une entreprise, il y a un financement adapté ».   A ce suje,t elle explique qu’au niveau de la start-up, de l’innovation, qui n’a pas forcément accès à un financement bancaire il faut avoir recours à « des financements alternatifs ». Entre autres, elle fait allusion au crowdfunding (financement participatif), aux Business-angels, aux fonds privés, c’est-à-dire la famille qui peut aider la PME à aller au-delà de ce premier jalon qu’est de tenir le moment de résistance de départ.

L’AGF West Africa disposé pour les PME

Très « frileuses » selon les accusations en direct des  jeunes entrepreneurs, les banques peuvent désormais compter avec l’AGF West Africa pour corriger le tir. La directrice générale de ce fonds de garantie fait part des possibilités pour soutenir les banques ouest-africaines. « AGF est un fonds de garantie qui accompagne les banques à réduire le risque qu’elles prennent quand elles octroient des crédits  aux PME et PMI en Afrique », a-t-elle expliquée.

Avec la reprise en 2015 de Garantie des Investissements Prives en Afrique de l’Ouest (Fonds GARI), l’AGF West Africa, totalise 23 ans d’intervention dans les 16 pays qu’il couvre. Pendant ces deux décennies,  apprend Adidja Zanouvi,  « on a garanti au Bénin, un peu plus de 35 milliards de garantis, soit un peu plus de 70 milliards F CFA de crédits qui ont été permis par notre système bancaire ».  Dans, l’ensemble, l’AGF West Africa à partir de 2015, a « octroyé 500 millions de dollars de garanti. Ce qui a permis de libérer en financement, plus d’un milliard de dollars en sept ans d’existence ».

Pour le Bénin, le fonds de garantie qui veut permettre aux PME et PMI de grandir, a encore des ambitions. « Dans notre plan stratégique de 5 ans qui a été présenté l’année dernière, on envisage d’accroître le niveau de garantie octroyée aux PME au Bénin...  On essaye de revenir à nos partenaires pour leur proposer de nouvelles solutions, notamment à tout ce qui est garantie de capital, garantie de fonds propre, de lever de ressource pour aider les PME à mieux adresser le besoin de financement », informe la patronne de AGF West Africa.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci