Bénin : le gouvernement veut investir plus de 5 milliards dans la filière anacarde

Falilatou Titi
publié le 1 août 2019

Le gouvernement veut réduire la pauvreté par l’accompagnement de la filière anacarde dans quatre départements du Bénin. La question était au menu des discussions entre le Chef d’Etat et son gouvernement, mercredi 31 août 2019, lors du conseil des ministres. 

le-gouvernement-veut-investir-plus-de-5-miliards-dans-la-filiere-anacarde-au-benin Le gouvernement veut investir plus de 5 milliards pour accompagner la filière anacarde au Bénin (Photo: DR)

Contribuer à la réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Tel est l’objectif du projet d'appui au développement de la filière anacarde et de l'entreprenariat agricole (PADEFA-ENA), du gouvernement du Bénin. Selon le conseil des ministres de ce mercredi, 27 juillet, la réalisation de ce projet va coûter cinq milliards six cent soixante-onze millions mille six cent quatre-vingt (5.671.001.680) FCFA à l’Etat béninois.

Dans ce cadre, le gouvernement a transmis à l’Assemblée nationale l’accord de prêt signé avec le Fonds africain de développement (FAD), pour autorisation et ratification. « Spécifiquement, il va favoriser le développement de l'entreprenariat agricole, l'accroissement durable des revenus des acteurs de la filière anacarde ainsi que l'amélioration notable de la productivité », lit-on dans le compte rendu de la rencontre hebdomadaire des membres du gouvernement.

Au titre du projet PADEFA-ENA, souligne le document, près de vingt mille (20 000) hectares de plantations et trente mille (30 000) producteurs ou prestataires de service seront impactés dans des communes de quatre départements du pays.

Il s’agit avec précision il s’agit des communes de Bantè, Dassa-Zoumè, Glazoué, Ouessè, Savalou dans le département des collines ; Bassila, Djougou, Ouaké et Copargo dans la Donga ; Tchaourou, Parakou, N'Dali, Nikki et Pèrèrè dans le Borgou et Djidja dans le Zou.  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci