Bénin : une campagne d’éducation de la population à l’épargne lancée

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 8 août 2019

Mardi 6 août a été lancée à Cotonou une campagne d’éducation de la population béninoise sur l’importance de l’épargne. Initiative de la Société d’inclusion financière (SIF-Groupe), cette campagne va durer jusqu’au 25 octobre prochain.

campagne-epargne Vue des participants au lancement de la campagne

Amener la population à épargner pour son futur. Tel est tout le sens d’une campagne d’éducation à l’épargne lancée mardi 6 août 2019. A l’endroit de toutes les couches de la population, principalement les jeunes et les femmes, cette campagne est organisée par la Société d’inclusion financière (SIF-Groupe). Autour du thème : « Epargner au Bénin pour un avenir meilleur, oui c’est possible », la campagne, selon Armel Allavo, gérant de la SIF-Groupe, est la première étape de l’édition 2019 de la Journée mondiale de l’Epargne.

A travers cette campagne, la Société d’inclusion financière entend rétablir la confiance perdue d’une partie de la population dans le système bancaire et financier. « Notre pays a connu une déconfiture de son système bancaire dans les années 90 et, en 2010, une autre situation malheureuse nous a marquée (affaire ICC-Services Ndlr). Tout ceci a porté un coup à la confiance d’une partie de la population dans le système bancaire et financier de notre pays », a fait savoir Armel Allavo qui souligne qu’il est un devoir de rétablir cette confiance à tout prix. Dans ce sens, apprend le gérant de la SIF-Groupe, « la mise en place en cours dans notre pays d’une stratégie nationale d’inclusion financière constitue une véritable opportunité à saisir par tous les acteurs de l’écosystème pour repenser les offres de services adaptés, accessibles et à moindre coût pour les populations ».

Envisager l’avenir avec sérénité

Partie du revenu qui n’est pas consommée immédiatement en vue d’une utilisation future, l’épargne offre des « avantages indiscutables aux plans micro et macroéconomiques ». « Pour l’épargnant, l’épargne permet d’assurer des revenus qui peuvent devenir importants dans le temps, et d’envisager ainsi l’avenir avec confiance et sérénité. Elle permet d’assurer en toute sérénité, la scolarité des enfants et de se prémunir contre tous les risques éventuels et les aléas de la vie », explique Armel Allavo qui assure que c’est « un coussin financier qui nous met à l’abri des coups durs et des coups de cœur ».

Au niveau de l’industrie financière et de l’économie de manière générale, explique le gérant de la SIF-Groupe, l’épargne constitue des ressources locales indispensables pour le développement des activités productrices à même d’améliorer la croissance économique induisant le bien-être social et la réduction de la pauvreté.

« Nos enjeux de développement sont grands et nous avons besoin des citoyens de type nouveau pour relever ces défis. C’est pourquoi, au terme de cet évènement qui annonce la campagne, tous les citoyens doivent pouvoir intégrer désormais la culture de l’épargne dans leur quotidien. Cela va dans notre propre intérêt et dans l’intérêt de tout le pays », a déclaré Adam Dendé Affo, conseiller technique au ministère de l’Economie et des Finances représentant le ministre au lancement de la campagne.

Initiative d’une grande importante, selon le représentant du ministre, la campagne d’éducation à l’épargne durera jusqu’au 25 octobre prochain.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci