CEDEAO : la réponse catégorique de Mahamadou Issoufou sur l’Eco

Ozias Hounguè
publié le 14 août 2019

Le Président nigérien Mahamadou Issoufou, a dans une interview accordée au Magazine Jeune Afrique, abordé la question de la nouvelle monnaie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

mahamadou-issoufou-president-en-exercice-de-la-cedeao Mahamadou Issoufou, président en exercide de la CEDEAO

Mahamadou Issoufou dément les rumeurs sur Eco, la nouvelle monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Chef d’Etat du Niger et président en exercice de l’organisation sous régionale, il a donné des précisions sur l’Eco, lors d’une interview à Jeune Afrique.  Le dirigeant nigérien a déclaré que l’adoption d’une nouvelle monnaie par les 15 pays de l’Afrique de l’ouest regroupés au sein de la CEDEAO marquerait la fin du Franc CFA.

Une monnaie encore utilisée par les 8 pays de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA). « Soyons clairs. La création de l’éco signifie la sortie du Franc CFA. Cette monnaie sera, je le répète, liée à un panier de monnaies, constitué des principales devises – Euro, dollar, Yuan… - avec lesquelles nous commençons. », a-t-il expliqué.

Selon Mahamadou Issoufou, il ne s’agit pas d’un processus de changement de nom du Franc CFA, mais l’adoption d’une véritable nouvelle monnaie appelée Eco. « Ce ne sera donc pas le CFA sous un autre nom, ainsi que je l’entends parfois », a-t-il insisté. Comme pour répondre aux détracteurs de la nouvelle monnaie, le président de la CEDEAO poursuit son argumentaire en détails et précise qu’il ne s’agit nullement d’une réforme contre la France.

Il est plutôt question, a-t-il soutenu, d’une réforme pour « le développement de l’Afrique de l’Ouest, pour les investissements, pour la création d’emplois sur le continent ». Dans son interview au média panafricain, le Chef d’Etat nigérien a rappelé que toutes les décisions liées à l’Eco ont été prises à l’unanimité des 15 Etats membres de la CEDEAO, francophones et anglophones.

Président en exercice de la CEDEAO, le Nigérien Mahamadou Issoufou devra conduire à terme le projet d’adoption de la nouvelle monnaie prévu pour 2020. Lors d’une réunion des chefs d’Etats et de gouvernements de la Communauté à Abuja le 29 juin 2019, Eco a été retenu comme le nom de la future monnaie.


  • Abou
    il y a 2 jours

    J'ai l'impression qu'il y a pas assez de communication sur cette réforme en vue. A ce stage des choses , il serait intéressant que les techniciens de la monnaie, les économistes, les experts de la BCEAO et et du BEAC occupé les médias pour présenter, écouter les questions et préoccupations et amener des réponses convaincantes .Merci.

  • Kara kareem
    il y a 2 jours

    La BEAC n'est pas concernée par cette monnaie Cette monnaie est celle de notre communauté CEDEAO

  • Niamey
    il y a 2 jours

    Le Presiedent Issoufou repont simplement à son homologue Alassane Ouatara qui disait que l'Eco c'est le franc cfa qui sous un autre nom. Ouatara a meme déclaré à l'issue du dernier sommet de L'UEMOA que l'Eco aura la même parité que le CFA par rapport à l'euro

  • Kara kareem
    il y a 2 jours

    C'est malhonnête de mentir Notre président Ouattara n'a jamais dit que la monnaie eco est une autre appellation du FCFA Aussi il a bien dit qu'elle conservera dès le début la même parité avec l'euro Il a aussi dit cette monnaie est flottante alors pourquoi vous dénaturer les propos du président de la Côte d'ivoire

  • Zabeye
    il y a 1 jour

    Héh ivoirien???? toujours ce les autres qui ont tort

  • Antoine
    il y a 2 jours

    Merci M. Le Président. Mais est-ce qu'on peut nous éclairer un peu sur les rumeurs qui circulent concernant la création de deux banques centrales, une pour les anglophones et une pour les francophones?

  • Mounir
    il y a 1 jour

    Félicitations à tous ces présidents de la CEDEAO qui ont pris cet engagement noble d'écrire positivement l'histoire monetaire de l'Afrique de l'ouest. Que les autres suivent le pas pour une indépendance totale de l'Afrique

  • Mahamadou Moustapha
    il y a 1 jour

    Merci mon président continuez dans ce sens et ne vous laissez pas divertir par les incapables.l'Afrique toute entière vous sera reconnaissante.

  • MOUHAMED
    il y a 1 jour

    IL est temps qu'on soit indépendant,même pour une monnaie unique de 16 États pose problème,nous devons servir d'exemple si nous voulons que l'Afrique ait un jour sa propre monnaie afin de s'imposer sur le plan mondial,l'eco est un raccourci.privilégions l'intérêt de l'Afrique et pas le poste de chef D'ETAT