Bénin/Chambre de commerce et d’industrie : réduction du nombre d’élus de 99 à 69

Ozias Hounguè
publié le 25 septembre 2019

En conseil des ministres ce mercredi 25 septembre 2019, le gouvernement béninois a été adopté les nouveaux textes statutaires de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin (CCIB). Ces textes apportent des changements dans la gouvernance de l’institution.

Le gouvernement donne son quitus pour le nouveau texte statutaire de la CCIB. Réuni en Conseil des ministres mercredi 25 septembre 2019, le gouvernement a approuvé le nouveau texte de l’institution. Selon le compte rendu du Conseil des ministres, les nouveaux textes de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (ont été jugés pertinents par les associations et organisations professionnelles de même que par les opérateurs économiques à l'occasion des séances d'information et de concertation organisées dans toutes les régions économiques du pays

Plusieurs améliorations sont apportées à la gouvernance de l’institution telles que la simplification du mode de gouvernance de la chambre qui passe par une plus grande responsabilisation de son secrétariat général dans les tâches de gestion courante des ressources financières.  Une plus grande transparence devrait être constatée dans le processus électoral avec l'implication de la Commission électorale nationale autonome (CENA) et l'utilisation du vote électronique. L’autre changement est la réduction du nombre des élus consulaires qui passe désormais de 99 à 69.

Une clarification des rôles a été faite dans les nouveaux textes adoptés. Cela, indique le compte rendu du Conseil des ministres, afin de faciliter l'imputation des responsabilités en cas de mauvaise gestion d'une part, et pour assurer le recouvrement de cotisations des membres par la Direction générale des Impôts d'autre part.

Outre l’adoption des statuts de la CCIB, le Conseil des ministres a adopté un décret portant convocation du corps électoral en vue des élections consulaires pour la mandature 2020-2025. Un autre décret portant désignation de commissaires aux comptes auprès de la CCIB a été également pris par le Conseil des ministres.

Ces différentes décisions prises par le Conseil des ministres devraient aboutir à la normalisation de la situation au sein de l’institution consulaire sous administration provisoire depuis un moment.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci