Bénin/Sonacop : le gouvernement veut mettre tout à plat

Falilatou Titi
publié le 9 octobre 2019

Le gouvernement béninois a décidé de restaurer la Société nationale de Commercialisation des Produits pétroliers (SONACOP), en difficultés depuis plusieurs années. La décision a été entérinée ce mercredi 9 octobre 2019 en conseil des ministres.

seance-conseil-des-ministres Une séance du conseil des ministres

Nouveau administrateur provisoire à la tête de la Société nationale de Commercialisation des Produits pétroliers (SONACOP). Au regard des difficultés inhérentes au fonctionnement de cette société d’Etat, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de travailler pour sa restauration. « Depuis plusieurs années, la société est confrontée à de réelles difficultés d'exploitation qui hypothèquent son fonctionnement et perturbent le marché de fourniture de carburant aux consommateurs », lit-on dans le compte rendu du conseil des ministres.

Selon le gouvernement, les divers plans de restructuration mis en œuvre n’ont pas permis d’améliorer la situation. Ce qui, poursuit l’exécutif, empêche la structure de jouer un rôle de premier plan dans le secteur des hydrocarbures au Bénin.

« Une autre source de préoccupation est qu'elle connaît des pertes récurrentes qui compromettent dangereusement son avenir. Celles-ci se traduisent notamment par une forte diminution des activités, suivie d'une baisse drastique du chiffre d'affaires au cours des années écoulées, ainsi qu'une accumulation de dettes et de litiges », expose le gouvernement.

Face à cet état de chose, l’Etat n’entend pas rester les bras croisés. Selon le compte rendu du conseil, la situation appelle, de la part de l'Etat, des « mesures hardies au regard du caractère hautement stratégique du secteur des hydrocarbures et de l'obligation d'y assurer le service public ».

D’où, apprend-t-on, la décision de nommer un administrateur provisoire à la tête de la société et de mettre en place un Comité de Coordination et de Suivi de sa restructuration. « Ledit Comité est chargé de de superviser et de veiller à la bonne application de la feuille de route réaliste que soumettra l'administrateur provisoire », explique le compte rendu de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci