Nigéria-Bénin-Niger : une décision de patrouilles transfrontalières retenue par les ministres

Reliou Koubakin (Coll.)
publié le Nov 14, 2019

Ce jeudi 14 novembre, des délégations du Nigéria, du Bénin et du Niger ont tenu une réunion au sujet de la fermeture des frontières terrestres. A l’issue de la rencontre à Abuja, les ministres participants ont décidé de l’organisation de patrouilles transfrontalières contre la contrebande.

frontieres-benin-nigeria-niger Frontières Bénin-Nigéria

La première rencontre tripartite entre le Nigéria, le Bénin et le Niger a accouché de ses premières conclusions. Tenue dans la capitale nigériane, Abuja, les émissaires de ces trois pays se sont entendus sur l’organisation de patrouilles conjointes contre la contrebande, selon RFI dans son journal de 20h30 de ce jeudi 14 novembre. Si ces patrouilles sont effectives et qu’elles donnent des résultats concrets, l’ouverture des frontières pourrait être une réalité, a annoncé le ministre des affaires étrangères du Nigéria, rapporté par le média français.

Ces patrouilles des trois pays vont lutter contre la contrebande du riz et du carburant. Leurs douanes vont travailler à mettre en place ces patrouilles dès ce jeudi 14 novembre. Dans une dizaine de jours, soit les 25 et 26 novembre prochains, aura lieu une autre réunion, sous l’égide de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’organisation sous-régionale avait en effet encouragé la tenue de ces concertations au cours d’un sommet extraordinaire. Le président du parlement de l’institution avait critiqué il y a quelques semaines, la fermeture des frontières terrestres par le Nigéria.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci