Taxe Gafa : Trump et Macron baissent la tension France/Etats-Unis

Olivier Ribouis
publié le 3 décembre 2019

Après avoir sorti les muscles, les Etats-Unis et la France veulent régler leur différend commercial sans casse.

trump-macron Donald Trump et Emmanuel Macron

Trump et Marcon ne veulent pas laisser pourrir la tension commerciale qui se profile entre les Etats-Unis et la France d’une part et entre le pays de l’Oncle Sam et l’Union européenne en général.   En riposte à la taxation en vue des géants du numérique, le président américain Donald Trump a menacé de taxer jusqu’à 100% les produits de fabrication française. Selon Bob Lighthizer, représentant du président Trump pour les Affaires commerciales  c’est près de 2,4 milliards de dollars de préjudice  que  vont subir les GAFA, (Google, Amazon, Facebook et Apple) avec la taxe dont discute l’OCDE. Et pour les autorités américaines, c’est une taxe «déraisonnable et discriminatoire» à laquelle les Etats-Unis comptent répondre. Dans leur riposte annoncée dans une menace claire et nette, l’administration Trump compte imposer des droits de douane de jusqu’à l’ordre de 100% sur les biens français.  Selon Le Figaro, « dans le détail, 63 types de biens sont listés par le représentant américain ».

Ayant pris au sérieux la menace américaine, la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS)  appelle le gouvernement français à parer au plus pressé.  Dans un communiqué repris par plusieurs médias français, Antoine Leccia, président de la FEVS fait savoir que «s’ils étaient confirmés, les droits américains viendraient frapper une filière déjà fortement impactée par les droits de 25% imposés par les Etats-Unis depuis le 18 octobre sur les vins tranquilles».

Trump et Macron calment le jeu

A Londres où ils se sont vus ce mardi 3 décembre 2019, les Présidents français et américains ont joué à la carte de l’apaisement. Donald Trump estime que c’est «un différend mineur » que les Etats-Unis et la France vont « probablement pouvoir surmonter». De son côté, le Président Macron dit pouvoir compter sur son homologue pour un règlement effectif du différend. «Je pense qu’avec le président Trump nous pouvons régler cette situation», a dit Macron.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci