Pétrole : le Bénin veut se doter d’une raffinerie

Léonce Gamai
publié le Jun 3, 2020

Le Conseil des ministres de ce mercredi 03 juin 2020 au Bénin s’est penché sur un dossier de construction d’une raffinerie dans le pays.

Le Bénin veut se doter d'une raffinerie

Le gouvernement du président Patrice Talon veut doter le Bénin d’une raffinerie. La question était à l’ordre du jour du Conseil des ministres de ce mercredi 03 juin 2020. Le chef de l’Etat et ses ministres ont décidé de la réalisation de l’étude de faisabilité du projet de construction d’une telle infrastructure.

 « Dans la perspective d'assurer une meilleure satisfaction de la consommation intérieure de notre pays en produits pétroliers et de contribuer au ravitaillement de ceux de la sous-région, le Gouvernement a fait l'option de construire une raffinerie de pétrole, dans le cadre d'un partenariat public-privé », informe le compte rendu du conseil des ministres.

Le document précise que le gouvernement a sollicité l'appui « d'un cabinet ayant une expérience avérée en la matière », pour la réalisation des études afférentes à son projet.

Ce cabinet aura deux missions. La première, précise le conseil des ministres, est d'analyser les perspectives du marché à l'horizon 2030, notamment les tendances principales de la demande et de l'offre de produits pétroliers raffinés ainsi que leurs impacts sur l'équilibre du marché.

La seconde consiste à déterminer la faisabilité économique d'une telle raffinerie du point de vue de son dimensionnement et de ses conséquences sur le reste de la chaîne des valeurs du secteur pétrolier au Bénin.

Le Bénin n’est pas un pays producteur de pétrole. Mais en avril dernier, le ministre des mines, Samou Adambi,  indiquait que le pays dispose de 11 blocs pétroliers convoités par une vingtaine de compagnies.

En attendant de devenir producteur de l’or noir, si les études de cette raffinerie venaient à être concluantes, le Bénin pourrait se positionner comme une plateforme de transformation du brut produit par d’autres pays pétroliers d’Afrique de l’ouest.

 

 


  • Bass
    il y a 1 mois

    Vous revez et ce reve est en réalité un cauchemar

  • popo76
    il y a 29 jours

    je suppose que tu t'appelles "Cassandre"?

  • MATHYS
    il y a 1 mois

    Mon cher BASS, quand vous n'avez rien à dire il faut vous taire. Cela signifie que vous ne voyez pas plus loin que votre bout de nez et n'avez aucune ambition. Pour aller loin, il faut rêver grand, c'est cela la clé du succès de toutes entreprises.

  • Neutre
    il y a 1 mois

    Ils revent vraiment les yeux ouverts.

  • popo76
    il y a 29 jours

    pourquoi? parce que vous pensez que cela est impossible? c'est ce que nous pensions tous de la fourniture d'eau et de l'électricité, des routes, de l'assainissement de Cotonou il y a 5 ans mais voyez vous même aujourd'hui c'est fait. alors plutôt que de critiquer pour critiquer réfléchissez un peu; mieux vaut rêver les yeux ouverts que ne pas rêver du tout; je suppose que c'est votre cas.

  • Fatai
    il y a 1 mois

    C'est une bonne nouvelle , c'est ce que j'attends de mon cher président .Qu'il cré de l'emploi pour la jeunesse , qu'il pense aussi à une usine de frabrication des carreaux, la transformation sur place de notre coton.

  • Alain
    il y a 29 jours

    c'est le Président qu'il faut au Bénin, courage Prégo pour tout le job que tu fais jusqu'ici

  • The Atlantean
    il y a 1 mois

    "Le Bénin veut se doter d'une raffinerie" C'est bien merveilleux de raconter des bobards quand on a un verre de Sodabi sous son bec. Et je vous pose la suivante question: Quelle serait la participation des actions du Président Talon dans cette raffinerie 50%, 60% ou 70%?

  • popo76
    il y a 29 jours

    n'est ce pas plutôt vous qui avez une bouteille de sodabi dans le sang? en 4 ans ce président a fait plus que tous les autres réunis s'il a des actions dans les entreprises comme vous le prétendez et malgré tout travaille autant pour le Benin alors je veux bien qu'il ait des actions contrairement aux autres qui avaient des actions mais n'ont rien fait pour le pays. la différence est là je bouffe mais je partage alors que les autres c'est je bouffe et je garde tout pour moi; soyez heureux pour ce qu'il fait et ne le critiquez pas pour ce qu'il n'a pas encore fait

  • The Atlantean
    il y a 25 jours

    "Ask not what your country can do for you. Instead ask what you can do for your country." Ne demande pas ce que ton pays pourra faire pour toi, au contraire demande ce que tu peux faire pour ton pays. Malheureusement Patrice Talon s'enrichit sur le dos du pauvre Bénin. Et c'est bien ce que notre PoPo76 semble d'ignorer. Et c'est bien dommage!

  • Saminou Dan Magagia
    il y a 1 mois

    Merci