Covid-19 au Bénin: les transports en commun reprennent avec une hausse des tarifs

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Jun 4, 2020

Deux mois après leur absence de la circulation, les bus et minibus de transport en commun de personnes ont repris ce mardi 2 juin 2020 leur activité à Cotonou. Les tarifs ont changé.

transport-en-commun Reprise des transports en commun au Bénin

Les minibus et bus de Cotonou ont repris timidement leur activité ce mardi 2 juin 2020. A 00H 00, les autorités béninoises ont levé mesure portant suspension de la circulation des véhicules de transport en commun. Il est 9 heures à la gare routière située près de la station Lègba, non loin du marché international Dantokpa Cette gare est connue pour sa spécificité.

Elle est celle des minibus et taxis qui rallient les deux principales villes du Bénin : Cotonou et Porto-Novo la capitale distantes de 42 kilomètres. Des bus en position de départ attendent les passagers. « Très contente de revenir sur cette gare. Ça fait un moment !», se réjouit Colette, en partance pour Porto-Novo.  

Cette joie est également partagée par Zinsou Coovi, responsable financier du groupe qui gère un parking situé à quelques encablures du rond-point Saint Michel de Cotonou.

« A l’annonce de cette mesure d’arrêt des transports en commun, nous avions reçu un coup sévère dans le fonctionnement du parking », rappelle Zinsou Coovi. Il ajoute que la reprise des transports en commun n’est donc que soulagement.

Augmentation des tarifs

parking-porto-novo-dantokpaParking des taxis de Porto-Novo au marché Dantokpa

Dans ces deux lieux de voyages, des dispositions sont prises pour le respect des mesures barrières contre la covid-19. Des dispositifs de lavage des mains sont installés sur place. Les passagers rencontrés sur les parkings ont tous leurs masques au nez.

Le nombre de passagers par minibus est revu à la baisse. Les véhiculent qui chargeaient 18 passagers sont obligés de se contenter de 9 alors que ceux de 9 places prennent désormais 4 passagers. Conséquence, les prix de transport ont connu une légère augmentation.

 «Les tarifs ont subi un peu de modification. Au lieu de 500f pour le trajet Cotonou-Porto, nous prenons 1 000fcfa pour les minibus. Les passagers des taxis 9 payent quant à eux 1 500f soit une augmentation de 500fcfa», détaille a communiqué Timothée conducteur de bus.

Les voyageurs qui quittent Cotonou pour Cococodji ou Pahou doivent débourser 50 à 100f sur le prix d’avant Covid-19. Il était de 250 f pour Cococodji et 300f Pahou. 

 grille-tarifaire-busGrille tarifaire d'une compagnie de bus de transport en commun

Les sociétés de transport de bus ont également leurs tarifs. Par exemple, Dans deux de celles-ci qui font la navette nord-sud, il faudra désormais débourser 9000f pour se rendre à Parakou au lieu de 6 000 f avant la suspension des transports en commun.

Là aussi, l’effectif des passagers est revu, de 55 à 25 ou 33. Le passager est tenu de garder son masque au nez jusqu'à destination et il lui est formellement interdit de manger à bord.

Le Bénin compte, selon les chiffres officiels, à la date de ce jeudi 4 juin 2020, 244 cas confirmés et 148 guérisons de covid-19. Au total 3 personnes sont décédées du coronavirus dans le pays. Pour être épargnées, les populations, notamment dans les lieux publics respectent les gestes barrières. 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci