ECONOMIE

Eco : la CEDEAO diffère l’entrée en vigueur de sa monnaie unique

( words)

L’entrée en vigueur de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été différée. La décision a été prise lors de la 57e session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’institution, le lundi 7 septembre 2020 à Niamey, la capitale nigérienne.

eco-cedeao

L’adoption de l’Eco dans l’espace CEDEAO n’est pas pour maintenant. C’est ce qu’il convient de retenir de la dernière rencontre des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’institution. Les discussions sur la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) menées jusqu’ici ne permettent pas encore de penser à son adoption.

« La Conférence s’est félicitée de la situation de la convergence macroéconomique qui a connu une amélioration en 2019 par rapport à 2018. Toutefois, elle note que même si la convergence a pris fin le 31 décembre 2019, les conditions nécessaires permettant à la CEDEAO de passer à une phase de stabilité et de consolidation de la performance ne sont pas réunies, comme énoncées dans le Pacte de Convergence et de stabilité macroéconomique entre les Etats membres de la CEDEAO », lit-on dans le communiqué final de la 57e session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’institution, tenue le lundi 7 septembre 2020 à Niamey au Niger.

Dans cette même dynamique, les dirigeants ouest-africains ont noté l’impact négatif de la Covid-19 sur le respect par les Etats membres des critères de convergence macroéconomique en 2020.  C’est pourquoi la conférence a décidé : d’élaborer une nouvelle Feuille de Route pour le Programme de la Monnaie Unique de la CEDEAO ; différer à une date ultérieure le lancement de la Monnaie unique ; exempter les Etats membres du respect des critères de convergence macroéconomique en 2020 ; conclure entre les Etats membres de la CEDEAO, un nouveau pacte de convergence et de stabilité macroéconomique et maintenir l’approche graduelle pour le lancement de l’ECO.

Au cours du sommet, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO se sont également prononcés sur la polémique autour l’adoption de l’Eco en remplacement au Franc CFA dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...