ECONOMIE

Bénin: SEMO, une plateforme pour sécuriser argent et agents publics lors des missions officielles

( words)

Le ministère de l’économie et des finances a mis en place le Système d’encadrement des missions officielles (SEMO) pour la sécurisation des dépenses publiques au Bénin.

romuald wadagni ministre des financesRomuald Wadagni, ministre de l'économie et des finances 

Un nouveau dispositif mis pour sécuriser les dépenses publiques. Le ministère de l'économie et des finances a mis en place le Système d'encadrements des missions officielles (SEMO) dans le cadre de la prévention des risques financiers. SEMO est une application informatique qui vise à détecter et à signaler au Contrôleur financier et à ses délégués les cas de chevauchements et des autres irrégularités dans le cadre des missions officielles.

Selon Éric Yétongnon, Contrôleur financier du ministère des finances, l'outil sécurise non seulement les dépenses publiques, mais protège également les agents publics dans le respect des textes. Il ajoute que cet instrument permet à l'agent financier de disposer d’une base de données électronique fiable et exhaustive de l’exécution des dépenses liées aux missions officielles. « L’outil est déployé dans tous les ministères sectoriels, départements et institutions de la République. Il prend en compte tous les fonctionnaires de l’Etat, agents contractuels et reversés », a indiqué le directeur.

Pour sa part, le directeur de cabinet du ministre de des finances, Hermann Takou a invité à l'occasion du lancement de cette application, les acteurs de la chaîne des dépenses publiques à en faire usage. Pour lui, « la plateforme web SEMO est une réponse aux divers cas de détournements des fonds liés aux missions officielles et relevés par les rapports d'inspection ».

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...