Bénin-reportage: guide-mendiant est mon métier

Falilatou Titi
publié le 15 novembre 2017

Enfants, adolescents, adultes… on les voit dans les rues de Cotonou à servir de guide aux mendiants ; des handicapés moteur ou visuel. Qui sont ces guides pour les mendiants ? Quelles relations les lient à leurs « protégés » ? Que gagnent-ils à le faire ? Incursion dans l’univers des accompagnateurs de mendiants à Cotonou.

guide-mendiant-benin-cotonou Un guide-mendiant poussant une mendiante à Cotonou (Ph:Banouto)

Cotonou, Mosquée centrale Zongo, samedi 7 octobre 2017, il est environ 10 heures 30 minutes. Bol en main, Oumou, handicapée visuelle est assise au soleil déjà d’un éclat brûlant. Regard vide levé vers le ciel, Oumou, la mendiante est installée près d’une boutique de vente de tapis de prière et de livrets coraniques, où se trouvent également une vendeuse de pastèque A côté d’elle, Aïssatou, sa fille. Agée de 7 ans, la petite Aïssatou est le guide de sa maman, mendiante qu’elle conduit çà et là, à travers la ville.

Guide mendiant, une affaire de famille

Comme, Aïssatou, nombreux sont-ils, enfants, à servir de guide à leurs parents mendiants à Cotonou. Non loin de Aïssatou et sa mère, en face de la mosquée, se trouvent un groupe de mendiants et leurs guides.

« Je suis aveugle et je ne peux rien faire, c’est pourquoi je mendie. Ce petit, c’est mon fils. Il m’accompagne partout et…Lire les 90% de l’article dans le Magazine Banouto. Téléchargez gratuitement.

 

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci