ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Bénin: la Jci Abomey-Calavi Sica en guerre contre les sachets non biodégradables

Jci Sica
publié le 4 juin 2019

Nul n'ignore aujourd'hui les nombreux dangers des sachets non biodégradables sur l'environnement et la vie terrestre. C'est donc pour faire prendre conscience aux femmes du marché saint Michel de Cococodji que la Jci Abomey-Calavi Sica ayant à sa tête le président Babylas Atinkpahoun y est allée ce mercredi 15 mai.

jci abomey-calavi sica La JCI Abomey-Calavi Sica active pour un marché sans sachet non biodégradable

 

La Jci Abomey-Calavi Sica veut apporter sa contribution dans la lutte contre les sachets non biodégradables. C'est fort de cela qu'elle a initié un projet dénommé ''l'écosystème c'est aussi mon affaire'' qui a permis la sensibilisation des femmes du marché saint Michel de Cococodji à l'utilisation des sachets biodégradables. Chef d’arrondissement, représentants de délégué, responsables de marché, le président de la Jci Abomey-Calavi ‘’Sica’’ et son équipe étaient tous présents à cette cérémonie de sensibilisation qui a connu la mobilisation effective des différentes vendeuses dudit marché. A en croire  Babylas Atinkpahoun, président 2019 de la Jci Abomey-Calavi Sica, il n’est plus un secret que les sachets plastiques dégradent l'environnement. Raison pour laquelle plusieurs pays prennent  des dispositions pour mettre fin à leur utilisation. Il y a quelques mois, assure le premier responsable de la Jci Abomey-Calavi Sica, le Bénin a voté la loi n°2017-39 portant interdiction de la production, importation, commercialisation et utilisation de sachets en plastiques non bio dégradables en République du Bénin. Cette séance de sensibilisation a été l’occasion pour l’équipe de la Jci de faire don de poubelles et de balais pour un bon entretien de leur lieu de vente qu’est le marché.

Pour  le chef d’arrondissement de Godomey, Léon Kpobli, cette sensibilisation  épouse les idéaux environnementaux de son arrondissement notamment le ‘’projet Godomey ville propre’’, ce qui a fait qu’il s’est déplacé en personne, malgré ses occupations, pour soutenir l’initiative. Par ailleurs, Epiphanie Wandji présidente des femmes du marché de Cococodji n’a pu contenir sa joie devant la délégation de la Jci. Ovationnée par les femmes, elle a laissé entendre que le marché doit être propre, car tout ce qui est consommé par la population provient de nos marchés. Elle a souhaité que les femmes balayeuses du marché rivalisent d’ardeur dans le nettoyage du marché. Il faut préciser que le don offert est constitué de 6 poubelles en fer, de 50 petits balais et de 15 balais à manche.

Source: JCI Abomey-Calavi Sica

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci