ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Gestion des Forêts: la Banque mondiale octroie 75 millions de dollars au Bénin

Ozias Hounguè
publié le 12 juin 2019

Un nouveau financement de 75 millions de dollars soit environ 45 milliards de francs CFA a été octroyé le 30 mai 2019 au Bénin par l’Association internationale de développement (IDA) sous l’approbation de la Banque Mondiale en vue de l’amélioration de son secteur forestier.

pierre-laporte-directeur-des-operations-de-la-banque-mondiale-pour-le-benin Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin

75 millions de dollars soit environ 45 milliards de francs CFA pour le secteur forestier béninois. C’est le montant octroyé au Bénin par le Conseil d’administration de la Banque mondiale jeudi 30 mai 2019. Dans un communiqué de presse, l’Organisation économique précise que cet appui financier vient soutenir « les efforts du Gouvernement en vue d'améliorer la gestion des forêts, de faciliter l’approvisionnement en bois de chauffage dans les principales villes du pays et de renforcer les filières des produits forestiers non ligneux au profit des communautés tributaires des forêts ».

L’institution dirigée par David Malpass apprend également que le projet porte sur plus de 60 % de la surface totale des forêts béninoises.   « 11 réserves forestières recouvrant 917 951 hectares, soit 63 % de la superficie totale (1 457 247 ha) des 46 forêts classées que compte le pays », sont concernées par ce projet de financement qui vise également à lutter contre la déforestation. Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, Pierre Laporte précise qu’en dehors d’un cadre juridique favorable, le secteur forestier béninois connait un déclin. « Aujourd’hui, il faut agir pour inverser cette tendance » a-t-il soutenu. Il s’agit, explique le communiqué, d’appuyer le Bénin financièrement et de lui permettre de faire face aux phénomènes de la déforestation.

A long terme, le nouveau financement de la Banque Mondiale permettra « la création de plantations pour la production durable de bois-énergie » afin de répondre à « la demande croissante que connaissent les villes de Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo ». Ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre du Projet pour la gestion des forêts classées dans lequel le Groupe de la Banque mondiale appuie le Bénin pour la période 2018-2023, ainsi que dans la ligne de son plan d’action pour les forêts (2016-2020).


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci