ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Le Bénin s’outille pour une gestion «rationnelle et durable des produits chimiques»

Woosung Guéli (Stag)
publié le 30 août 2019

Le Bénin veut renforcer son cadre juridique et institutionnel pour une meilleure gestion des produits chimiques. Le ministère du cadre de vie et du développement durable, a tenu les 28 et 29 août à Cotonou, un atelier de la stratégie de communication sur la gestion des produits chimiques et leurs déchets en République du Bénin.

benin Le Bénin prend des dispositions pour une meilleure gestion des produits chimiques

 

La gestion écologiquement rationnelle et durable des produits chimiques au Bénin préoccupe. Le ministère du cadre de vie et du développement durable, a tenu pendant deux jours un atelier de validation de la stratégique de communication sur la Gestion des produits chimiques et leurs déchets en République du Bénin. D’après Maurille Elegbede, coordonnatrice du projet, le Bénin est désireux d’en finir avec son passé de mauvaise gestion chimique. Les produits chimiques sont constamment présents au quotidien dans la vie des Béninois.Les produits pharmaceutiques, alimentaires et pétroliers, les cosmétiques, la peinture et autres renferment des produits chimiques. Ils interviennent également dans le traitement de l’eau.

Le gouvernement a pour vision, à travers ce plan de communication, de faire du Bénin un pays des produits non chimiques sont promues et généralisées et où les populations sont éduquées à transporter, manipuler et gérer les produits chimiques pour lesquels il n’y a pas d’autres options de façon à préserver leur santé et l’intégrité du cadre de vie.» Le projet de stratégie de communication, proposé par le consultant Bertrand Megbletho et objet de l’atelier, vise à assurer une gestion durable des produits chimiques, promouvoir le développement et l'adoption de mesures saines pour réduire et ou éliminer les risques pour les humains et la faune, puis, éviter les stocks indésirables et prévenir la récurrence des stocks obsolètes grâce à l'adoption de mesures juridiques préventives.

La recherche et la promotion d’autres solutions aux produits chimiques font également partie des priorités du projet. Il faut noter que cet atelier débouchera sur une proposition d’avant-projet de décret pour la création d’un conseil national de gestion des produits chimiques.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci