ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Changement climatique : Antonio Guterres défend une Afrique victime de l’Occident

Falilatou Titi
publié le 30 août 2019

Selon le secrétaire général des Nations Unies, les pays africains, derniers émetteurs de gaz à effet de serre sont les premières victimes du réchauffement climatique. Il a évoqué la question jeudi 29 août lors d’une conférence de presse sur l'Amazonie au Japon.

antonio-guterres-secretaire-general-des-nations-unies Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies

Le niveau d’émission des gaz à effet de serre est bas en Afrique. Mais le continent est frappé par les affres du changement climatique. Une situation qui n’est pas du goût du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres. Lors d’une conférence à Tokyo sur l’Amazonie, apprend VOA Afrique, il a soutenu que malgré ce niveau bas d’émissions, l’Afrique subit « durement » les impacts du réchauffement climatique. « Les Africains ne contribuent quasiment pas au changement climatique », a-t-il défendu, rapporté par VOA Afrique.

« Le niveaux d'émissions (de gaz à effet de serre, NDLR) est extrêmement bas en Afrique en comparaison à d'autres parties du monde. Or l'Afrique souffre en première ligne de l'impact dévastateur des conséquences du changement climatique », a déploré Antonio Guterres. Selon le secrétaire général des Nations unies, les pays africains attendent « un engagement des Etats, des entreprises et villes », dans la lutte contre le changement climatique. Il pense d’ailleurs que cette demande est « claire ».

Le secrétaire général des Nations Unies s’est penché sur le réchauffement climatique au cours d’une conférence qu’il a donné sur l’Amazonie, à Yokohama (Tokyo) au Japon. Une conférence organisée en marge de la 7e conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7). La TICAD7 ouverte le 28 août prend fin ce 30 août 2019, à Tokyo.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci