ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Pollution à Cotonou : 4 individus interpellés pour vidange de fosse septique dans une maison

Donald Kévin Gayet (Stag)
publié le May 6, 2020

Alerté par des riverains de Akpakpa Agongbomè dans le 3è arrondissement de Cotonou à cause d’une odeur nauséabonde, la Brigade de Protection du Littoral et de la lutte anti-pollution (BPLP) a interpellé quatre individus qui déversaient le contenu d’une fosse septique dans une maison. 

La police interpelle 4 individus à Cotonou

Les riverains du quartier d’Akpakpa Agongbomè ont presque passé la nuit à respirer une odeur nauséabonde. Et pour cause! Quatre individus ont déversé des matières fécales d’une fosse septique dans un trou au milieu d’une maison. Ces personnes ont été interpellées par Brigade de protection du Littoral et de la lutte anti-pollution (BPLP) et mises en garde à vue, selon Frissons radio. 

La scène s’est produite dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 mai 2020. Gênée par une odeur insuportable, certains riverains se sont plaints au commissariat du 3ème  arrondissement de Cotonou. La réaction de la police fut prompte et a permis aux éléments du Commandant Saliou Adjibi de mettre la main sur les auteurs présumés de cette pollution atmosphérique. 

Selon les informations, ces quatre individus ont été mis en garde à vue en attendant la suite de l’enquête. Le procureur de République près du tribunal de première instance de Cotonou, Mario Mètonou avait déclenché une lutte contre les pollutions de tous genres sur son territoire de compétence. Plusieurs individus ont été condamnés pour des pratiques qui portent atteinte à l’environnement.

L’article 15 de la loi n°98-030 du 12 février 1999 portant loi-cadre sur l’environnement en République du Bénin dispose « Nul ne doit émettre, déposer, dégager, rejeter ou permettre l’émission, le dépôt, le dégagement, l’enfouissement ou le rejet dans l’environnement d’un contaminant au-delà de la quantité ou de la concentration prévue par les loi et règlements. Quiconque se rend coupable d’une pollution de l’environnement est tenu d’en réparer les conséquences conformément aux dispositions de la présente loi et des règlements y afférents, et sans préjudice de l’application à son encontre des dispositions du Code pénal ».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci