ENVIRONNEMENT 0 Commentaire

Zè: un projet de valorisation de déchets pour augmenter les revenus des femmes

Ozias Hounguè
publié le May 29, 2020

Les femmes transformatrices de manioc de la commune de Zè ont bénéficié d’un projet de valorisation des déchets organiques pour l’augmentation de leurs revenus. Une initiative de l’ONG Afrique Espérance financée par l'Institut francophone pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de OIF.

les femmes lors du lancement du projet à Zè

Les femmes transformatrices de manioc du groupement Ayiminazè à Zè devraient voir leurs revenus augmenter dans les mois à venir. Elles viennent de bénéficier d’un projet à cette fin. Il s’agit d’un projet de valorisation des déchets organiques. Initié par l’organisation non gouvernementale Afrique Espérance, le projet est financé par l'Institut francophone pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de OIF.

D’une durée de six (06) mois, le projet vise à contribuer au développement économique des groupements de femmes transformatrices de manioc. Ceci, tout en préservant leur environnement et leur santé. Le projet doit également favoriser l'adoption par les bénéficiaires du biogaz comme une alternative énergétique. L’adoption du biogaz vise à réduire la lutte contre la déforestation dans la commune de Zè.

Le projet a été officiellement lancé le 8 mai 2020. A l’occasion, Dr Floriane Chidikofan, vice-présidente de l’Ong Afrique Espérance a remercié l'OIF pour son soutien à travers l’IFDD. L’institut, fait savoir Dr Chidikofan, œuvre à favoriser l'éclosion des Organisations de la société civile militant pour l'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) dans le monde. Elle a félicité les femmes transformatrices de manioc pour leur courage et leur abnégation.

Les femmes bénéficiaires du projet, par la voix de leur présidente, se sont dites satisfaites du choix porté sur leur groupement. Elles ont également dit merci aux partenaires pour leurs actions geste en faveur des couches vulnérables pour « l'éradication de l'extrême pauvreté et la lutte contre les effets du changement climatique ».

.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci