INTERVIEWS 1 Commentaire

Bénin: Talon déçoit le peuple selon Ignace Don Metok

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 24 novembre 2018

Artiste chanteur désormais engagé dans l'arène politique, Ignace Don Metok apprécie la gouvernance du président Talon au pouvoir depuis le 6 avril 2016. 

ignace-don-metok Ignace Don Metok estime que le président Talon a déçu

On ne le présente plus dans le monde de la musique, notamment au Bénin. Ignace Don Metok, artiste chanteur, est bien connu dans le milieu du showbiz béninois. Originaire de Savalou, département des Collines, Don Metok a révélé ses talents musicaux au grand public en 1993 à travers l’émission télévision « Vedette en herbe », où il remporte le troisième prix puis le premier, un an après, devant un jury présidé par la Diva Angélique Kidjo.

Artiste connu pour ses chansons qui conscientisent, avec souvent un fond politique comme «Atrito (le têtu en langue nationale Fongbé)» qui a suscité beaucoup de polémique- des gens estimant que la chanson s’adressait au président de la République d’alors, Dr Thomas Boni Yayi- Ignace Don Metok pose un pas inattendu, celui politique. L’artiste est depuis peu Vice-président d’un parti, le Parti du pouvoir au peuple (PPPE).

L’artiste se réclame, comme tous les acteurs politiques d’ailleurs, du côté du peuple. Au détour d’une prestation musicale à Cotonou début novembre, le chanteur qui s’est prêté aux questions de Banouto évoque son entrée en politique et jette un regard critique sur la gouvernance du pays sous le président Patrice Talon. Interview.

Banouto: Artiste de renommée internationale, les Béninois vous ont connu. Aujourd’hui, vous décidez de vous engager en politique. Pourquoi avoir franchi ce pas ?

Ignace Don Metok : Disons que je n’ai pas eu à fournir un grand effort. Vous savez, depuis toujours, depuis le début de ma carrière (musicale Ndlr), j’ai toujours flirté...

Accès réservé aux abonnés
S'abonner Se connecter

  • KEDOTE Christian Crespo
    il y a 20 jours

    Grand frèr car je suis d'Agonli Covè. Allez y doucement.