INTERVIEWS 0 Commentaire

Goût, prix, distribution: tout savoir sur la nouvelle bière LIBS au Bénin

Banouto & LIBS
publié le Jun 8, 2020

La bière LIBS signe son retour sur le marché béninois après un moment d’absence, consacré à son relookage. LIBS se présente aux consommateurs dans un nouvel emballage et avec un nouveau goût. Dans cette interview, Armel Baruch Tapsoba, directeur commercial et marketing de LIBS Bénin, dévoile les particularités de la nouvelle LIBS.

Noubel emballage, nouveau goût...

La brasserie LIBS a repris depuis quelques semaines avec la production de la bière LIBS. Pourquoi avait-elle suspendu ses activités ?

La suspension des activités de la brasserie LIBS était essentiellement à Cotonou car nous étions toujours présents dans d’autres les autres partis du Bénin dont le nord, les départements du Mono-Couffo et Zou-Collines. Maintenant, nous avons eu le temps de parfaire la bière en améliorant la qualité du goût. Nous sommes de retour depuis un mois avec une nouvelle bière LIBS comme beaucoup le disent. 

Il existe sur le terrain une multitude de bières que les Béninois aiment bien consommer.  Quels sont les chances que LIBS puisse se repositionner et être adoptée par les consommateurs ?

Oui, nous sommes bel et bien conscients qu’il y a une multitude de bières sur le marché. Mais cela ne nous empêche pas de vendre notre bière. Nous avons foi que le produit ira bien sur le marché et va bien se comporter, car nous avons une bière de qualité supérieure. Une bière très raffinée et légère qui se laisse boire facilement. C’est une bière faite à base du maïs local du Bénin.

Le principal reproche qui était fait à la bière LIBS était au niveau de son goût, que d’aucuns trouvaient un peu trop amer. Dites-nous, si ce défaut a pu être corrigé et ce qui fait vraiment la particularité de la nouvelle  version de votre bière pour espérer ravir la vedette aux autres marques déjà présentes ?

La qualité de la bière a été améliorée. Nous avons revu le goût amer et nous l’avons beaucoup amélioré donc nous pouvons demander aux consommateurs de goûter pour mieux apprécier la nouvelle bière. D’ailleurs, parlant de la qualité de la bière LIBS, nous croyons qu’elle n’est plus à démontrer. Tous ceux qui ont eu déjà le privilège de goûter à la nouvelle LIBS peuvent en témoigner. C’est une bière qui se laisse boire, elle mousse très bien, elle est légère. C’est carrément un nouveau goût.

Pour que votre produit puise être adopté, il faut qu’il soit disponible et accessible aux consommateurs. A ce sujet, quels sont les actions que vous envisagez mener pour y parvenir ?

Pour la disponibilité de la bière dans tout le pays, nous avons un circuit de distribution qui est bien établie que nous gérons de nous-mêmes. Pour cela, je crois qu’il ne faut pas trop s’inquiéter. Il revient seulement de produire en quantité.

La question du prix, en plus de la qualité,  est un élément déterminant  pour le consommateur béninois, comment l’abordez-vous désormais?

La qualité à un prix mais comme nous sommes dans un plan de relance, nous avons totalement revu le prix pour le bonheur des consommateurs. Au niveau des dépôts, nous avons la grande LIBS de 66 Cl à 4 500f le cassier. La petite bouteille du cassier de 24 c’est-à-dire la bouteille du 33 Cl coût 5 500f au niveau des dépôts.

...à petits prix...

Donc, les patrons de bars, les tenanciers de bars, s’ils font un petit calcul, verront qu’elle a une marge bénéficiaire puisque le prix recommandé en vente dans les bars pour le dernier consommateur c’est 500f pour la grande bouteille et 300f pour la petite bouteille. Alors qui dit mieux ? Avec 2000f, vous avez 4 grandes bouteilles. A petits prix, vous allez boire la bière LIBS pour vous faire plaisir avec la qualité qui suit.

Revenons maintenant au nom de la bière. Bien des Béninois aimeraient savoir l’origine de LIBS, que pouvez-vous nous en dire en quelques mots ?

En deux mots, si je vais dire quelque chose sur la bière LIBS, je dirai juste dire : ‘’LIBS mitonwè’’ pour dire que LIBS est notre bière. C’est la bière béninoise. C’est la bière du Bénin. C’est une bière qui est faite avec du maïs local du Bénin.

C’est une bière qui soutient la culture béninoise d’autant qu’on prend le maïs avec les Béninois, nous le transformons. Nous faisons de la main d’œuvre. Notons que 90% de tous ceux qui travaillent dans la brasserie LIBS sont des Béninois.

Par ces temps de coronavirus, où le mouvement dans les bars est au ralenti, comment comptez-vous faire adopter votre bière dont les Béninois ont quand même perdu l’habitude ?

C’est vrai que nous sommes en période de coronavirus mais pour un début, le comportement de la bière est intéressant. Nous savons que cela ne sera pas facile mais nous avons foi que ça va aller. Pour avoir l’habitude pour la consommation, il faut juste goûter pour y rester.

Le siège de la brasserie LIBS est à Glo, donc dans le département de l'Atlantique. Comment comptez-vous vous y prendre pour rendre votre bière disponible en permanence dans toutes les localités du pays ?

Nous avons réussi à travailler sur ce point en installant assez de distributeur sur le territoire. Notamment nous sommes assez présents au nord, dans le Mono-Couffo, dans le Zou-Collines. Nous avons aussi des distributeurs à Cotonou.

Donc avec ces distributeurs, nous allons travailler à établir un circuit de distribution nous-mêmes ; essayer de suivre derrière,  assurer la disponibilité du produit dans tous les bars et dans tous les points de vente.

La brasserie LIBS ne produit-elle que de la bière ? Si non, quels sont les autres produits et que pouvez-vous nous en dire ?

La brasserie ne produit pas que de la bière LIBS. Nous avons aussi d’autres bières telles que Lagouna, Under, Marina. Nous sommes aussi présents dans les sucreries avec la gamme de sucrerie Sipa. Nous produisons également de l’eau minérale avec la gamme de Aqua verra et Adoro.

La bière LIBS ne se consomme qu’au Bénin ?

La bière est présente au Bénin et au Burkina Faso où nous avons une usine de fabrication depuis 2 ans. Là-bas aussi la bière ne se comporte pas mal. Elle est aussi satisfaisante. Les consommateurs l’aiment bien. Ils l’ont quand même adopté donc je pense que ce sera pareil au Bénin.

Quelles raisons avez-vous de croire que vos objectifs seront atteints avec LIBS, auprès du consommateur Béninois ?

Ce qui nous laisse croire que nous avons atteint nos objectifs au Bénin, c’est à la fois la qualité et le coût du produit que nous proposons.

...par la brasserie LIBS


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci