INVESTIGATION-REPORTAGE 2 Commentaires

Bénin-Prix Jérôme Badou : Hervé Kingbêwé de Banouto, Meilleur Journaliste d’Investigation

Falilatou Titi
publié le 21 décembre 2017

Hervé Yao Kingbêwé, journaliste et rédacteur en chef du web médias béninois d’investigation, de grand-reportage, d’analyses et d’actualité, Banouto a remporté la première édition du « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur Journaliste d’Investigation ». Il a reçu sa récompense mercredi 20 décembre à la cérémonie officielle de remise du prix unique qui a réuni à la maison des médias Thomas Mègnassan à Cotonou ; des professionnels des médias, des responsables d’associations professionnels des médias et d’instances de régulation des médias, sans oublier la famille Adjakou Badou.

banouto-herve-kingbewe A la remise du prix du meilleur journaliste d'investigation au Bénin

Grande récompense pour Banouto, le web-média béninois d’Investigation, de Grands reportages, d’Analyse et d’Actualité. « Corruption en milieu carcéral au Bénin : concussion et pots-de-vin sur fond de torture dans les prisons ». C’est cet article signé du journaliste Yao Hervé Kingbèwé, Rédacteur en Chef à Banouto, qui a gagné le « Prix Jérôme Adjakou Badou du Meilleur Journaliste d’Investigation », 1ère édition. Avant la remise de ce prix unique au lauréat, le directeur de la Maison des médias (MDM), a tenu à préciser le contexte dans lequel ce prix a été initié. Il s’agit d’un prix qui s’inscrit dans le cadre d’un projet pour des médias plus professionnels, financé par Open Society Initiative for West Africa (OSIWA). L’initiative, selon Alain Sessou, est prise pour « permettre à la jeune génération de mettre ses pas dans les pas de Jérôme Adjakou Badou », grande figure de la presse béninoise et journaliste d’investigation de renom.  Le patron de la MDM constate que  l’Investigation est le parent pauvre de la presse béninoise.  Non seulement  pour rendre hommage à Jérôme Adjakou Badou, il souhaite raviver la flamme de l’investigation journalistique à travers le prix enlevé par le rédacteur en chef du web-média béninois Banouto.  « Jérôme est une référence parce que pour sa courte vie journalistique, il n’a fait que des enquêtes et des grands reportages », a  rappelé le directeur de la MDM. Comme lui, plusieurs autres témoignages des responsables des organes béninois et d’anciens proches de l’illustre disparu  il y a 14 ans, ont insisté sur la référence qu’incarne Jérôme Adjakou Badou.

Un prix pour 11 journalistes d’investigation

banouto-herve-kingbewe-mme-jerome-badou Le lauréat Hervé Yao Kingbêwé et la veuve de Jérôme Adjakou Badou

Sacré 1er lauréat de la première édition de ce prix unique en investigation au Bénin,  Hervé Yao Kingbêwé a eu dix concurrents au départ. Selon le jury composé  des journalistes de renom Fernand Nouwligbèto, Michel Tchanou et l’avocat et ancien journaliste Brice Houssou,  11 dossiers d’enquête journalistique  ont été  enregistrés.  Dans un premier temps, un dossier a été éliminé sur la base de la lecture minutieuse de tous les dossiers soumis. L’originalité du sujet, la créativité du journaliste, la fidélité à l’angle de traitement, l’équilibre des sources et le maniement de la langue, sont, selon Fernand Nouwligbèto, porte-parole du jury, les critères d’évaluation des dix autres sujets sur lesquels seuls deux seront retenus dont celui du rédacteur en chef de Banouto. 

Hervé Yao Kingbêwe: « On ne peut pas remporter le prix du meilleur journaliste d’investigation et croiser les bras »

C’est après un travail supplémentaire d’exigence que Hervé Yao Kingbêwe sera retenu lauréat du prix de meilleur journaliste d’investigation. A ce sujet, a expliqué, le porte-parole du jury, Fernand Nouwligbèto, « c’est la rigueur et la rigueur implacable ». Pour lui, n’importe quelle production ne peut remporter un prix de cette importance, si elle n’est pas de qualité. Cette distinction a dit Hervé Kingbêwe, est un challenge pour lui et la rédaction de Banouto. « On ne peut pas remporter le prix du meilleur journaliste d’investigation et croiser les bras » a-t-il déclaré prêt à poursuivre dans la dynamique de l’éminent journaliste d’investigation béninois Jérôme Adjakou Badou. Même engagement à la Direction de la publication du journal Banouto qui est également l’unique média en ligne béninois retenu par CFI dans le cadre du projet Naila destiné aux 11 meilleurs pure-players d’Afrique francophone.

Lire aussi: Afrique-projet Naila: le journal Banouto en perfectionnement avec CFI


  • Asawaya
    il y a 1 an

    Félicitations au lauréat Hervé et au web média Banouto

  • La Réaction
    il y a 1 an

    Merci ASAWAYA. Votre soutien nous encourage. Merci de continuer à nous suivre.