INVESTIGATION-REPORTAGE 0 Commentaire

Business: comment des Béninois résistent à la fermeture des frontières nigérianes (5/7)

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Jan 13, 2020

Depuis le 20 août 2019, le Nigéria a fermé ses frontières terrestres avec ses pays voisins. Cette situation ne profite guère à certains commerçants béninois qui fréquentaient les marchés nigérians. Certains essaient, malgré eux, d’orienter leur business vers d’autres marchés.

cotonou La circulation à Cotonou (Image d'archives)

 

Camille est transporteur, propriétaire de deux véhicules de 5 et 6 essieux dont le second est bloqué à la frontière de Sèmè-Kraké. Rencontré à PK10 ce début du mois de décembre 2019 et assis sous un arbre avec ses collègues, Camille dit qu’il se débrouille pas mal depuis la fermeture des frontières.

A peine les échanges entamés, le téléphone de l’homme sonne. Tout souriant après ses échanges avec son interlocuteur à l’autre bout du fil, il s’exclame : «Ouf Dieu soit loué !». Un client vient de le solliciter pour le transport de marchandises. « C’est un client béninois avec lequel je travaillais avant de trouver les Nigérians. Et, comme la frontière tarde à s’ouvrir, je lui ai annoncé ma disponibilité. Et voilà ! », précise-t-il. « Ce client m’ a appelé pour

Accès réservé aux abonnés
S'abonner Se connecter

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci