INVESTIGATION-REPORTAGE

Bénin : un horrible cas de maltraitance des poulets en pleine circulation

( words)

Des usagers de la route ont observé avec indignation un cas flagrant de maltraitance d’animaux sur des dizaines de poulets de chair attachés à l’arrière d’une moto.

maltraitance-animaux-poulets-beninLe motocycliste et les poulets attachés derrière son engin

Un poulet dépourvu de sa tête. Un autre à la tête quasiment sectionnée par les rayons suspendue en l’air par un bout de chair. Un autre mort, la tête cuite par la chaleur de l’échappement. Certains dans un état comateux et le reste l’air affligés, épuisés et sans voix pour même crier leur douleur.

La scène a de quoi couper toute envie à tout amateur de viande de poulet. En circulation dans la matinée de ce samedi 30 janvier 2021, des usagers de la circulation ont été exposés à leur corps défendant à une scène de maltraitance d’animaux sur l’axe Godomey-Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi. Des poulets transportés dans des conditions insoutenables pour certains usagers qui ont dû détourner leurs regards. Des poulets, au moins la trentaine, têtes en l’air perpendiculairement au sol, pattes attachées à un morceau de bois horizontalement posé à l’arrière d’une moto. Aperçu en pleine circulation par un journaliste de Banouto, le motocycliste pressé et visiblement sans soucis de l’inconfort des gallinacés ne rechigne pas à frotter la masse de poulets contre les bétons de caniveau et de séparation de la chaussée et de la piste cyclable. « C’est quoi ça ? », lance, stupéfait un usager de la route. « C’est avec ces poulets qu’on vous fait du chachanga », se révolte un autre usager s’adressant à une femme qu’il a remorquée.

La surprise des usagers choqués par la scène, est que le motocycliste est passé sous le regard des policiers sans être interpellé. « Ils ne voient pas ces choses-là ! » a réagi l’un d’eux selon qui, il est temps d’agir contre la maltraitance des animaux au Bénin.

maltraitance-animaux-poulets-beninLe motocycliste et les poulets attachés derrière son engin

Selon des spécialistes de la question, la souffrance des animaux destinés à la consommation pourrait être à l’origine de problèmes de santé chez les consommateurs.  Dans un article intitulé « Quand la souffrance animale impacte la santé humaine », le site français 20 Minutes s’est intéressé à la question.  De nombreuses études, rapporte le média citant la fondatrice de Néoplanète, ont démontré qu’un animal stressé donnera une viande trop sèche ou, à l’inverse, trop flasque, dont la consommation « peut entraîner des maladies type gastro-entérite, fièvres, complications rénales chez les jeunes enfants ».

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...