POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin-Non installation du COS-LEPI : les OSC relèvent 6 risques pour le pays

La rédaction
publié le 20 février 2018

Les organisations de la société civile béninoise, à la faveur d’une conférence de presse ce mardi, ont opiné sur la non installation du COS-LEPI. Ils ont attiré l’attention du président de la République et du chef du parlement sur les risques liés à cette situation. Lire-ci-dessous un large extrait de leur déclaration.

adrien-houngbedji Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale du Bénin

Deux mois après la décision de la Cour (décision du 12 décembre 2017, Ndlr), nous constatons avec regret le statut quo au niveau du parlement

Prenant à témoin toutes les institutions de la république, tous les corps constitués de la nation, toutes les sensibilités socio politiques, le peuple béninois tout entier et la communauté internationale dans son ensemble,

Nous, Organisations de la société civile, signataires de la présente déclaration, interpellons le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement en tant que garant du respect de la Constitution, le Président du Parlement et l’ensemble de députés en tant qu’organe législatif, sur :

  • L’incertitude critique à laquelle expose notre pays, la non désignation des membres du COS-LEPI en violation du code électoral et de la décision de la cours constitutionnelle du 12 décembre 2017,

  • Le risque de la non organisation à bonne date des élections et dans les conditions légales prescrites par notre constitution,

  • Le risque d’une décrédibilisation des Institutions de la République ;

  • La  fragilisation de l’ensemble du système démocratique béninois, du fait de la non-exécution répétée des décisions de la Cour constitutionnelle, seule garante du fonctionnement normal et régulier de nos Institutions ;

  • Le risque de la violation des droits humains notamment les droits civils et politiques des citoyens,

  • Le risque d’une implosion sociale avec des implications politiques imprévisibles et non maitrisables.

C’est pourquoi

Mesdames et Messieurs,

  • la Société Civile appelle à l’urgence d’une solution.

  • En demandant  expressément à son excellence Me Adrien HOUNGBEDJI Président de l’Assemblée Nationale de procéder sans délais à la désignation des membres du parlement devant siéger au COS LEPI ;

  • En invitant respectueusement son excellence Monsieur Patrice Talon Président de la république à veiller scrupuleusement au respect de la constitution

  • En invitant les parties prenantes à prendre toutes les dispositions idoines pour la désignation et l’installation des membres du COS LEPI.

 

SUR LE MÊME SUJET:

Bénin-non installation du Cos-Lépi: la société civile interpelle Houngbédji et Talon


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci