POLITIQUE 0 Commentaire

Nigéria : malgré le mystère sur sa santé, Buhari veut un second mandat

Olivier Ribouis
publié le 9 avril 2018

Muhammadu Buhari, le chef de l’Etat nigérian dont le premier mandat tirant à sa fin a été marqué par plusieurs mois d’absence pour cause de santé, a annoncé ce lundi 9 avril, son intention de briguer la présidentielle de 2019.

muhammadu-buhari Muhammadu Buhari, président du Nigéria veut un deuxième mandat

Muhammadu Buhari candidat à sa propre succession. Le président nigérian a annoncé ce lundi 9 avril, son intention de briguer un second mandat à la tête de la première puissance économique d’Afrique. L’information a été donnée à travers le compte twitter officiel de la présidence du Nigéria.

President @MBuhari has just announced his intention to seek the presidential ticket of the All Progressives Congress (APC) and contest for a second term of Office in the 2019 elections.

— Presidency Nigeria (@NGRPresident) 9 avril 2018

Agé de 75 ans, le président Buhari met donc fin aux incertitudes sur sa candidature à la présidentielle qui est prévue pour février 2019. « Le chef de l’Etat vient d’annoncer son intention d’avoir l’investiture du All progressive congress (APC) pour briguer un second mandat aux élections de 2019 », annoncé la présidence nigériane.

A(RE)LIRE : Nigeria: l’accueil réservé au fils du président par un ministre embrase la toile

Elu à la tête du pays en 2015, Muhammadu Buhari a eu  un premier mandat marqué par plusieurs mois d’absence pour raison de santé. Il s’est fait hospitaliser à Londres et a laissé, Yemi Osinbajo, le vice-président géré le pays durant son absence.  De retour de cette longue absence qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, le président Buhari n’a pas communiqué aux Nigérians le mal dont il souffrait.  En dépit de ce mystère sur l’état de sa santé, la présidence pense que la « la victoire est assurée par la grâce de Dieu » pour buhari. Ceci, pour lui permettre de poursuivre l’assainissement de l’environnement politique du pays.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci