Cour constitutionnelle: le député Mitokpè voit des ''menaces sur l'Etat de droit''

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 15 mai 2018

La désignation par l’Assemblée nationale de ses représentants pour la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle suscite beaucoup de réactions. Au nombre de ces dernières, celle du député Guy Dossou Mitokpè.

guy-mitokpe Guy Dossou Mitokpè, député de la minorité parlementaire

Il y a péril sur la démocratie et l’Etat de droit au Bénin, et ce, au regard des personnalités désignées par l’Assemblée nationale pour siéger à la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle. C’est ce que pense le député de la minorité parlementaire, Guy Dossou Mitokpè.

Dans un post sur sa page facebook intitulé « Affronter l’orage », ce mardi 15 mai 2018, l’élu de la 16ème circonscription électorale a indiqué que d’énormes risques pèsent sur la démocratie béninois et l’Etat de droit. « A l'analyse des personnalités désignées pour composer la prochaine Cour Constitutionnelle de notre pays, le ciel de notre démocratie sera très orageux les années à venir », a écrit le parlementaire.

Pour préserver le Bénin de ce péril, l’honorable Mitokpè fait savoir qu’« il ne s'agira pas seulement de prier pour que l'orage passe, mais surtout de forger la mentalité des uns et des autres à affronter l'orage et à repousser les menaces sur l’Etat de droit ».

Conformément aux dispositions de l'article 115 de la Constitution du 11 décembre 1990, le Parlement béninois a désigné lundi 14 mai, ses quatre représentants pour siéger à la prochaine Cour constitutionnelle qui succédéra à celle présidée par le président Théodore Holo. 


  • Nestor
    il y a 10 jours

    De quoi il a peur ce minuscule député ? Ce n'est pas lui et sa bande de renégats qui ont rejeté la révision de la constitution ici. Il parle de quelle démocratie même ? Il ferait mieux de boucler. Il était où quand yayi boni et sa bande installaient la leur ? Il est bien conscient que Hollo et sa bande faisaient tout sauf le droit et la justice ? Ne vous inquiétez pas, que tu le veuilles ou non Ton pire adversaire Joseph Djogbenou sera installé piaaannn. Petit aigri

  • Onel
    il y a 9 jours

    Vous dites des choses qui me font couler les larmes... Prenez garde mes chers car vous lui donnerez raison un beau jour. Vous le traitez de minuscule député, en êtes -vous un ? Cessez de bavarder sur les réseaux sociaux... Rira bien qui rira le dernier... Wait and see

  • Parfait
    il y a 10 jours

    Il n'a encore rien vu. Plutôt eux les 23 députés qui constituent une menace pour la démocratie. C'est eux qui ont refusé de recevoir le nouveau texte pour amender. Maintenant on respecte le texte en vigueur et il dit quoi.

  • Onel
    il y a 9 jours

    C'est votre égo qui vous faire dire de n'importe quoi... Mais cela me fait mal que vous ne voyez rien, ces 23 députés, vous les remercierez un jour...

  • Joël
    il y a 10 jours

    il est ou ce jeune député ,depuis un temps il ne vient plus a l'Assemblée et chaque fois c'est sa page facebook

  • AFFEDJOU Mathieu
    il y a 9 jours

    honorable tu a raison de t'affoler sur le sort de notre démocratie chèrement acquise mais soit tranquille nous sommes au Bénin ex dahomey tous des BAOBAB POLITIQUES ! nous saurons les arreter au bon moment quand ils vont commencer à nous amener vers le décors! compte su nous! feu général KEREKOU en sait quelque chose! s'il était encore vivant il le leur dirrait! t'inquiètte!!

  • Onel
    il y a 9 jours

    Merci mon frère... Tu es très intelligent...