POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin-présidentielle : Holo révèle un plan caché de Yayi

Olivier Ribouis
publié le 7 juin 2018

A la recherche de dauphin pour sa succession à la présidence de la République du Bénin, le président Boni Yayi a fait une proposition à Théodore Holo, selon des confidences de celui-ci dans une interview à La Nation.

theodore-holo Théodore Holo

Boni Yayi aurait souhaité avoir Théodore Holo comme un dauphin pour sa succession à la présidence de la République. L’ex-chef d’Etat qui a eu du mal à trouver un candidat, avait donc songé au président de la Cour constitutionnelle sortant à en croire celui.

Dans une interview accordée au quotidien de service public, La Nation, le professeur qui va passer service dans les prochains jours à la tête de Cour Constitutionnelle a révélé l’intention de l’ex-chef d’Etat béninois.  « en 2015, pendant longtemps, le président Boni Yayi m’a sondé pour savoir si j’étais intéressé par la fonction » a confié Théodore Holo avant d’ajouter «  J’ai dit : "Non ! Cela ne m’intéresse pas" ».

Bien avant Boni Yayi a-t-il fait savoir, il y a eu plusieurs initiatives pour le faire candidat pour briguer la magistrature suprême au Bénin.  En 1996 déjà, il m’avait été demandé d’être candidat à l’élection présidentielle. J’ai dit que cela ne m’intéressait pas. D’autant plus qu’avec le président Soglo, on était en pleine campagne et nous œuvrions pour qu’il puisse être réélu. D’aucuns pensaient qu’après 1996, j’allais être le dauphin. En 2001, on m’a fait des propositions pour que je sois candidat tout financement pris en charge, j’ai renoncé. En 2005, il m’a été rapporté par un de mes collaborateurs de l’époque, Victor Topanou qui était alors secrétaire scientifique de la Chaire Unesco, que des dockers auraient dit que le professeur Holo ferait un bon candidat pour l’élection présidentielle et d’autres auraient demandé si j’ai de l’argent. Voilà moi, je n’ai pas de l’argent » a-t-il révélé à La Nation.

Désormais libéré des charges de garant du respect de la loi fondamentale du Bénin, il dit ne pas avoir d’ambition politique.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci