POLITIQUE 0 Commentaire

Côte d’Ivoire : Ouattara amnistie Simone Gbagbo, un bras droit de Soro et autres

Olivier Ribouis
publié le 6 août 2018

Simone Gbagbo, l’ex-première Dame ivoirienne incarcérée pour les crimes enregistrés dans la crise post-électorale et Soul to Soul, le bras de Soro et de nombreux autres détenus ont été amnistiés par le président Alassane Ouattara qui l’a annoncé lundi 6 août à la RTI.

alassane-ouattara le président Alassane Ouattara

Amnistie pour l’épouse de Laurent Gbagbo. Simone Gbagbo, l’ex-première dame poursuivie et condamnée à 20 ans pour des crimes dans la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire vient d’être amnistiée par le président Alassane Ouattara.

Le chef de l’Etat ivoirien accorde cette amnistie à 800 détenus dont Simone Gbagbo. Alassane Ouattara a annoncé la nouvelle à Radio télévision ivoirienne (RTI), à l’occasion de son discours de célébration de la fête de l’Indépendance de son pays.

Comme Simone Gbagbo, Soul to Soul, bras de Guillaume Soro, le chef du parlement ivoirien figure parmi les personnes amnistiées par Alassane Ouattara.

Selon le président ivoirien, « sur les 800, environ 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et verront leur condamnation pénale effacée ».

Contacté par Jeune Afrique, Me Rodrigue Dadjé, l’avocat de l’ancienne Première dame, a déclaré que Simone Gbagbo pourrait être libre cette semaine si tout se passe bien.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci