Bénin: 250 millions Fcfa exigés pour être candidat à l’élection présidentielle

Falilatou Titi
publié le 8 août 2018

Le cautionnement pour être candidat à une élection présidentielle au Bénin passe à 250 millions de francs CFA. Une des innovations contenues dans le nouveau code électoral adopté ce mardi 7 août 2018 par la commission des lois du Parlement.

la marina, le palais presidentiel du Bénin Le Palais présidentiel, à Cotonou

 

Désormais, ne sera pas candidat à l’élection présidentielle au Bénin qui veut mais qui peut. De 15 millions, le cautionnement passe à 250 millions de francs CFA. Ce que dit la nouvelle proposition de loi portant code électoral adopté ce 7 août par la commission des lois à l’Assemblée Nationale. Rapportée par le quotidien de service public La Nation, l’information a été confirmée par un membre de la Commission des Lois contactée par Banouto. Notre source précise que les deux députés de l’opposition (minoritaire) présents à la séance ont voté abstention.

Cette innovation ne concerne pas que les présidentiables. Les candidats aux élections législatives, ont également vu leur cautionnement augmenter de façon drastique. Selon le nouveau code électoral en projet, chaque liste de candidatures devra verser au trésor public une somme de 200 millions de francs CFA, contre 8,3 millions dans le code en vigueur. Ces innovations et bien d’autres contenues dans la nouvelle proposition de loi portant code électoral en République du Bénin ne seront effectives que lorsqu’elles seront adoptées en plénière par l’Assemblée nationale.

Les autres députés seront pour ou contre ces innovations ? On le saura dans les prochains jours.


  • Ibrahim Ousmane
    il y a 6 jours

    Je suis vraiment content avec ces cautionnements et courage à Patrice talon

  • Ibrahim Ousmane
    il y a 6 jours

    Je suis vraiment content avec ces cautionnements et courage à Patrice talon

  • Tueur de lion
    il y a 5 jours

    N'importe quoi il faut penser a demain.

  • Ibrahim Ousmane
    il y a 6 jours

    Je suis vraiment content avec ces cautionnements et courage à Patrice talon

  • Dianous TODJO
    il y a 6 jours

    Après avoir tous supprimé, tous vendu et tous acheté, c'est normal qu'on augment les cautions des différentes élections de mon le Bénin à plus de 200 millions. Le Bénin c'est nous tous et non l'apanage d'un voleur reconnu de renommé international qui prétend faire ce qu'il veut. Chers Béninois après 2021 le Bénin retrouvera encore son chemin d'or

  • Wilfrid AÏDEGNON
    il y a 4 jours

    Dans un premier temps c'est une décision salutaire et encourageant il est temps que ceux qui peuvent vraiment diriger soient des personnes déterminées et capables il est temps qu'on bloque la voie aux incapables . Mais dans un second temps il faut se demander si c'est seul les riches qui peuvent diriger un pays ? Donc les jeunes compétent à richesse limité ne peuvent plus avoir l'accès de servir leur pays ?