POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin: comprendre la politique étrangère sous le renouveau démocratique avec Éric Padonou

Falilatou Titi
publié le 9 août 2018

Le livre «La politique étrangère du Bénin sous le renouveau démocratique : paradigmes et acteurs» de Eric Padonou a été lancé le 07 août au ministère des affaires étrangères du Bénin, à Cotonou.

livre du docteur eric padonou L'image de la couverture du livre de Dr Eric Padonou

 

Ce n’est pas le ministre des Affaires étrangères qui détient le monopole de la politique extérieure du Bénin, mais plutôt le Chef de l’Etat. C’est ce que pense le spécialiste des relations internationales, Éric Padonou dans son ouvrage : «La politique étrangère du Bénin sous le renouveau démocratique : paradigmes et acteurs». Ce livre renseigne sur les relations entre le Bénin et l’extérieur de 1990 à 2016, les acteurs et les faits marquants. Il a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension du comportement et des réactions du Bénin sur la scène internationale et de permettre au lecteur de mieux situer cette politique étrangère par rapport à des valeurs à défendre, à promouvoir à l’extérieur. 

A (re) lire: Visite de Christine Lagarde: le ministre Agbénonci parle des avantages pour le Bénin

L’ouvrage a été préfacé par l’Ambassadeur Gratien L. Pognon, ancien secrétaire général adjoint de l’Organisation de l’Unité Africaine, ancêtre de l’Union Africaine et postfacé par le Prof Frédéric Joël Aïvo, doyen de la faculté de droit à l’Université d’Abomey-Calavi. Selon l’auteur, plusieurs acteurs sont impliqués dans la prise de décisions sur la politique extérieure, mais le dernier mot revient au Président de la République. «Au Bénin, notamment au niveau de l’Exécutif, le Chef de l’Etat est l’alpha et l’Oméga du pouvoir décisionnel de la politique étrangère», a déclaré l’ambassadeur Robert Zantan, ancien secrétaire général du ministère des affaires étrangères, dans la présentation du livre.

«La politique étrangère a un prix»

 Selon le présentateur, l’auteur a démontré dans son ouvrage que la politique étrangère demeure une prérogative quasi exclusive du Chef de l’Etat. Pour l’auteur, à l’instar de toutes les grandes Nations, malgré les changements qu’il y a eu et le contexte, «les petits pays comme le Bénin» ont aussi une politique étrangère. «Celle du Bénin a été constante et essentiellement liée au style présidentiel», soutient Éric Padonou.

Pour le Prof Joël Aïvo, le Bénin a besoin de certains ajustements au niveau de sa politique étrangère. «Il me paraît utile de doter notre pays d’un document de politique étrangère», a suggéré le Prof Aïvo, postfacier de l’ouvrage.

Selon lui, l’œuvre de Éric Padonou intervient dans un environnement embrouillé. Il soutient qu’il y a lieu de repenser la politique extérieur car, explique-t-il, les enjeux, puis «les menaces sont asymétriques et on doit en tenir compte.» Toutefois, le Postfacier se demande si un pays comme le Bénin peut décider d’adopter une politique étrangère sans en faire les frais. «La politique étrangère a un prix. Quelle peut donc être la marge de manœuvre du Bénin en tant que pays en voie de développement?» s’interroge le Prof Aïvo. A l’auteur de répondre: « La seule voie qui s’offre aux petits pays comme le Bénin, c’est la mutualisation et la régionalisation de la politique étrangère».

 

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci