POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin-Guy Mitokpè:«on ne peut pas confier la fonction présidentielle qu’aux riches»

Léonce Gamai
publié le 9 août 2018

Le député de l’opposition a réagi ce jeudi 09 août 2018, sur la radio nationale (Ortb), à la proposition de loi portant code électoral en étude au Parlement.

benin depute guy mitokpe Le député Guy Mitokpe

 

Au Bénin, les candidats à l’élection présidentielle pourraient être amenés à payer une caution de 250 millions de Fcfa. C’est ce que prévoit une proposition de loi sur le code électoral en étude au Parlement. Le texte a été adopté par la Commission des Lois mardi 07 août 2018. Au nombre des innovations, l’augmentation des cautionnements pour les candidatures à la présidence et à la députation. Pour l’élection présidentielle, la caution passe de 15 millions à 250 millions. Concernant les élections législatives, dans le code en projet fait passer la caution à verser par chaque liste de 8,3 millions à 250 millions.

«Sous aucuns cieux, on ne constate une telle augmentation pharaonique. Passer de 15 millions pour le candidat à l’élection présidentielle à 250 millions, ça fait plus de 1600 % d’augmentation», s’est indigné le député Guy Mitokpè sur la radio nationale (Ortb) ce jeudi 09 août 2018. Membre de la Commission des lois, il soutient  que «gérer une république, ce n’est pas faire des calculs d’épicier. On ne peut pas confier la tâche d’être président qu’aux riches. Il n’y a pas que les riches qui sont intelligents. Et on ne peut pas gérer la république comme on gère un casino, ce n’est pas une république de casino pour que les seules choses qui puissent compter soient de l’argent.»

Guy Mitokpè, qui a voté contre le texte en Commission, trouve que «les  nouvelles dispositions dans le code électoral, qualifiées de réformes sont des incongruités.»


  • Paul
    il y a 2 mois

    Cher Hé Guy. je suis entièrement d'accord même si j'avoue que ce qui est triste dans ce pays il faut que les gens soient dans l'opposition pour avoir de bonnes idées. Les beninois me font pitié leur illettrisme et leur gourmandise va les tuer. il faudra encore s'ennuyer devant les infos à écouter des bêtises pareilles pour nous faire croire que des gens travaillent. justement quand on met des gens qui n'ont pas faim aux affaires que peuvent ils faire si ce n'est pas à quoi on assiste. c'est triste pour ce pays qui a pourtant d'atouts pour sortir de la précarité