POLITIQUE 0 Commentaire

Côte d’Ivoire: Ouattara cède sur la réforme de la commission électorale

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 9 août 2018

Au terme d’une rencontre avec l’ex-président Bédié mercredi 8 août 2018, le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouatttara s’est prêt pour une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).   

alassane-ouattara Alassane Ouattara, le président ivoirien lâche du lest

L’opposition ivoirienne peut pousser un ouf de soulagement. La CEI, organe chargé de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire, sera réformée dans les semaines à venir. Le président ivoirien, Alassane Ouattara est prêt pour la réforme de la Commission électorale indépendante. C’est en tout cas ce qu’a indiqué dans un communiqué mercredi 8 août 2018, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dont le président Bédié a échangé avec le Chef de l’Etat.

« Au terme de leurs échanges du mercredi 08 août 2018, SEM. Alassane Ouattara, Président d’honneur du Rassemblement des Républicains, Président de la République de Côte d’Ivoire a marqué son accord pour une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) avant la tenue des prochaines élections municipales et régionales prévues pour le 13 octobre 2018 », a rapporté le PDCI-RDA dans son communiqué.

Lundi 6 août dernier, dans son discours à la nation, le président ivoirien avait déjà des gages dans ce sens. « Comme le recommande notamment la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, j’ai instruit le Gouvernement à l'effet de réexaminer la composition de la Commission Electorale Indépendante », a déclaré le président Ouattara après avoir rappelé que la composition actuelle de la commission électorale est le fruit d’un consensus.

Cet engagement du président Ouattara devrait réjouir les opposants qui réclament depuis plusieurs mois la réforme de la Commission électorale. A Abidjan, des observateurs estiment que cette décision du Chef de l’Etat de revoir la commission électorale est également liée au dernier rapport accablant des ambassadeurs de l’Union européenne en Côte d’Ivoire sur la gouvernance du régime Ouattara.
Les diplomates européens dans leur rapport tombé aux mains des médias ont vertement critiqué la présidence du président Ouattara qu’ils présentent comme un pouvoir « trop faible politiquement pour accepter le jeu démocratique ».  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci