POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin: une pétition pour exiger l’enseignement de la Constitution à l’école

Falilatou Titi
publié le 6 septembre 2018

Un jeune citoyen béninois a lancé une pétition pour exiger l’enseignement du droit dans le système éducatif, du primaire au supérieur en passant le secondaire.

benin une petition pour exiger l'enseignement de la constitution à l'ecole Il veut des signatures pour faire instaurer l'enseignement de la Constitution à l'école

 

«L'Etat a le devoir d'assurer la diffusion et l'enseignement de la Constitution, de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, de la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples de 1981 ainsi que de tous les instruments internationaux dûment ratifiés et relatifs aux Droits de l'Homme. L'Etat doit intégrer les droits de la personne humaine dans les programmes d'alphabétisation et d'enseignement aux différents cycles scolaires et universitaires et dans tous les programmes de formation des Forces Armées, des Forces de Sécurité Publique et Assimilés » dispose l’article 40 de la constitution béninoise.

Mais cet article n’a presque pas été respecté par les gouvernements béninois qui se sont succédés depuis 1991 à ce jour (2018). Une situation qui n’est pas du goût du jeune béninois Judicaël Davoh. Il est temps que l’article 40 de la constitution soit respectée. Il a lancé une pétition pour exiger l’enseignement de la loi fondamentale à l’école, aussi bien au primaire et secondaire qu’au supérieur.

Peuple éveiller, danger pour la mauvaise gouvernance

Selon l’initiateur de la pétition c’est par méconnaissance de leurs droits que les citoyens sont souvent absents du débat sur la vie sociopolitique du Bénin. Pour lui lorsque les citoyens connaissent leur droit, ils participent mieux aux débats publics et contribuent de ce fait à la prospérité de leur pays.

«Un peuple éveillé est le socle d'un Etat démocratique prospère. La veille citoyenne est donc l'activité primordiale de tout citoyen et le plus grand pouvoir que confère la constitution béninoise à ses fils et filles», reste convaincu le jeune béninois. Mais, fait-il remarquer, « la veille citoyenne ne serait une réalité que si plusieurs Béninois sont conscients du rôle dans la gestion de l'État et du pouvoir que leur confère la loi».

C’est d’ailleurs pour permettre à chaque béninois de participer à la gestion de l’Etat que l’article 40 a prévu que l'Etat assure dans « les langues nationales par tous les moyens de communication de masse, en particulier par la radiodiffusion et la télévision, la diffusion et l'enseignement de ces mêmes droits ».  Judicaël Davoh pense qu’un peuple éveillé est un danger pour la mauvaise gouvernance et l’enrichissement illicite. C’est pourquoi il invite ses compatriotes à signer massivement la pétition (en cliquant ici) afin que la constitution soit enseignée dans les programmes scolaires et académiques au Bénin.  


  • Alain Douvi
    il y a 15 jours

    Je souhaite signer cette pétition comment vais-je Faire donc?