POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin: l’appel de Pascal Koupaki au président Talon

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 16 septembre 2018

A l’occasion du conseil national de son organisation politique samedi 15 septembre 2018, Pascal Irénée Koupaki s’est adressé au président de la République Patrice Talon.

koupaki-pascal Pascal Irénée Koupaki, ex-premier ministre béninis (Ph: Pr-Bénin)

Le président du Rassemblement Nouvelle Conscience, après plusieurs mois d’absence du paysage politique, est revenu au devant l’actualité politique avec le conseil national de son organisation samedi 15 septembre. A l’occasion de ce que certains Béninois ont tôt fait de qualifier come back, l’ancien premier ministre Pascal Irénée Koupaki a lancé un appel au président de la République.

« Nous encourageons le président de la République à aller le plus loin possible dans les réformes et en particulier dans la mise en œuvre de la charte des partis politiques », a adressé le président du RNC au chef de l’Etat.

La nouvelle charte politique a été adoptée récemment par les députés béninois. Elle introduit de nouvelles dispositions dans l’organisation des partis politiques, notamment la nécessité pour les formations politiques de se réunir dans de grands ensembles. Des dispositions qui ne font pas l’unanimité au sein de la classe politique.

« J’entends aussi vos récriminations et déceptions »

Lors de sa sortie politique au cours de laquelle le RNC a annoncé sa dissolution dans un bloc politique notamment le ''Bloc progressiste'', Pascal Irénée Koupaki a également confié entendre les récriminations et déceptions à son encontre.

« Je vous assure que cette mission est à la fois immense et exaltante. A l’épreuve de l’action du nouveau départ, j’apprécie les encouragements, je prends bonne note de vos commentaires, j’entends aussi vos récriminations et déceptions. J’analyse les incompréhensions qui ont fait dérouter certains parmi nous », a déclaré celui que les Béninois appellent affectueusement PIK.

Depuis son départ du Gouvernement en octobre 2017, les commentaires fusent notamment sur la toile contre Pascal Irénée Koupaki.  Son départ est interprété par certains Béninois sur la toile comme une sanction. Sans répondre à ces interprétations, Pascal Irénée Koupaki a réaffirmé son soutien au président Patrice Talon.


  • Wilson
    il y a 1 mois

    Mais,mon très cher! vous êtes près inexistant.qu'est ce pouvait expliquer ça?