POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : deux ministres du Président Talon dans un dilemme

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 26 novembre 2018

Après la décision du Parti du renouveau démocratique de suspendre sa participation au bloc républicain, bloc voulu par le Président Talon, deux ministres membres du parti de Me Houngbédji se retrouvent dans une situation inconfortable

Jean-claude-houssou Jean-Claude Houssou, ministre de l'Energie a-t-il déjà pris ses distances avec le PRD?

C’est un secret de polichinelle. Le Parti du renouveau démocratique (PRD) a suspendu sa participation aux travaux de création du bloc républicain. Dans un communiqué le 19 novembre dernier, le parti du Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a justifié sa décision de suspendre sa participation au bloc républicain par le non-respect « des engagements pris ».

Le parti évoque entre autres, la question de son logo qui devrait, selon le communiqué signé par Falilou Akadidi, Secrétaire général du PRD, apparaître intégralement dans l’identification graphique du nouveau parti à créer et la question des positionnements des candidats pour la prochaine députation.  

Le parti du Président de l’Assemblée nationale, dans son communiqué, a toutefois réaffirmé son soutien au Chef de l’Etat et a d’ailleurs sollicité sa médiation pour la résolution de ce qui apparaît clairement comme une crise au sein du bloc républicain.

Dilemme

Cette situation de crise met des membres du Gouvernement dans un inconfort. Il s’agit notamment des ministres Jean-Claude Houssou et Serges Ahissou. Tous deux membres du parti de Me Houngbédji, les deux ministres se retrouvent dans dilemme : suivre la décision de leur parti ou la dynamique du Président Talon et adhérer au bloc républicain ?

Dimanche 25 novembre, un média réputé proche du pouvoir Talon, évoquant une source au sein du parti de Me Houngbédji, a annoncé la démission du ministre Jean-Claude Houssou du Parti du renouveau démocratique ainsi que celle de Mathurin de Chacus, Président de la Fédération béninoise de football et un des financiers du parti arc-en-ciel. L’information n’a pas été confirmée. Mais si elle venait à l’être, cela porterait, nul doute, un coup à la relation entre le Président béninois et le chef du Parlement.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci