POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : le parti de Azannaï n’a ''aucunement dit qu’il ira seul aux élections'' (Guy Mitokpè)

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 7 décembre 2018

Le parti Restaurer l’Espoir de l’ex-ministre Candide Azannaï n’a pas encore décidé si oui ou non il présentera tout seul une liste pour les prochaines élections législatives. Joint au téléphone par nos confrères de la radio privée Océan Fm, le député Guy Mitokpè, Secrétaire général du parti RE l’a clairement fait savoir.

guy-mitokpe Guy Mitokpè rassure l'opposition sur la volonté du parti RE de former une coalition forte

Le député Guy Dossou Mitokpè, Secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir présidé par l’ex-ministre Candide Azannaï a remis tout à l’endroit. Moins de vingt-quatre heures après le communiqué qu’il a signé relativement à l’accomplissement des formalités conformément aux dispositions de la nouvelle Charte des partis politiques et au Code électoral, le député a clairement expliqué qu’il n’a été question pour le parti RE de faire cavalier seul pour les prochaines élections législatives.

« Nous n’avons aucunement dit dans le communiqué que nous irons seul (aux élections législatives Ndlr) », a confié le député joint par Océan Fm. « Dans le communiqué, rectifie le parlementaire, il est question uniquement de se conformer aux nouvelles dispositions de loi portant charte des partis politiques ». « La nouvelle loi régissant les partis politiques en République a parlé du nombre de membres fondateurs qui doit être de quinze par commune. Ce qui fait que sur les 77 communes, au niveau des membres fondateurs de chaque parti politique, nous devons nous trouver au-delà 1000 membres. Au niveau du parti Restaurer l’Espoir nous sommes en train de remplir cette formalité et nous l’avons signifié par le communiqué que j’ai signé moi-même hier », a expliqué Guy Mitokpè.

« Il n’y a ni bloc Restaurer l’Espoir ni aller seul »

Cette formalité, a fait savoir le député Mitokpè, ne fait pas du parti RE un bloc. « Nous n’avons jamais évolué en termes de bloc. J’insiste là-dessus. Le parti Restaurer l’Espoir et ses partenaires en s’expriment pas en terme de bloc », a souligné le parlementaire avant de répéter : « Il n’y a ni bloc Restaurer l’Espoir ni aller seul », comme pour lever toute équivoque sur l’acte du parti.

Selon Guy Mitokpè, les discussions entre le parti RE et ses partenaires et alliés politiques se poursuivent « afin de faire sortir une opposition forte pour les prochaines élections ». « Nous sommes pour une opposition forte », a fait savoir l’honorable MItokpè indiquant que « les jours à venir nous édifierons sur la configuration ou le visage que prendra la grande coalition dans laquelle nous (le parti RE et ses alliés de l’opposition Ndlr) irons aux élections ».

LIRE EGALEMENT: 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci