POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : quand l’écrivain Couao-Zotti se lâche sur les ''bébés'' de Talon

La rédaction
publié le 8 décembre 2018

Le célèbre écrivain béninois, Florent Couao-Zotti se laisse souvent aller à des chroniques. La dernière qu’il a écrite et publiée sur son compte facebook est relative aux deux blocs en constitution dans la mouvance présidentielle. Lire l’intégralité ci-dessous de cette chronique.

Florent Couao-Zotti, écrivain béninois

De l'incurie et de la zozoterie

Quand il s'agit de gruger le peuple, de saigner ses caisses, les politiciens savent s'entendre. Hier, répartis dans leurs clubs de village ou de quartier qu'ils appelaient pompeusement "partis", ils se retrouvent aujourd'hui, par la volonté du prince, dans deux blocs différents.

Ils ont osé baptiser l'un, de "progressiste" alors que leurs animateurs, pour beaucoup, ne savent pas de quoi retourne ce terme. L'autre, appelé "Dynamique unitaire", réunit des culs de jattes, éclopés et autres blessés politiques déjà classifiés par les archéologues.

Ils clament à tout vent qu'ils seront les crocs et les griffes de leur instigateur pour le défendre et défendre sa politique. Justement, le président qui leur a demandé ce regroupement n'a, semble -t-il, strictement rien à rebattre du penchant idéologique que l'un des blocs affiche dans son intitulé.

Libéral style américain, Patrice Talon accepte que des gens de gauche dont la vision, est à tout point de vue opposée à la sienne, le soutiennent. Mieux, ceux-là souhaitent être ses yeux et ses oreilles à la prochaine assemblée.

La démocratie des analphabètes a du bon. Elle opère de manière si incongrue que l'autre, qui aimait les Noirs au point de les assimiler aux singes, lui a donné un nom : de la zozoterie.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci