POLITIQUE 0 Commentaire

Coup d’Etat militaire au Gabon : les putschistes arrêtés, selon le Gouvernement

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 7 janvier 2019

Le porte-parole du Gouvernement gabonais, Guy-Bertrand Mapangou, a annoncé l’arrestation des putschistes par les Forces de défense et de sécurité du Gabon.

guy-bertrand-mapangou Guy-Bertrand Mapangou, ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement

Le coup d’Etat militaire annoncé ce lundi 7 janvier 2019 au Gabon semble avoir été déjoué. Le ministre gabonais de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Guy-Bertrand Mapangou, a annoncé il y a quelques temps que les militaires à l’origine du communiqué annonçant l’installation du « conseil national de la restauration » ont été arrêtés par les forces de défense et sécurité.

« Je peux vous dire et vous annoncer que la situation est sous contrôle des forces de défense et de sécurité qui ont repris, à peu près une heure et demie, le contrôle de la maison de la radio et de la télévision », a déclaré au micro de RFI, le porte-parole du Gouvernement gabonais.

Selon le ministre Mapangou, les militaires à l’origine du putsch sont au nombre de cinq (05). Ces derniers, à en croire les détails donnés par le ministre, appartiendraient à la Compagnie d’honneur et non la Garde républicaine. Des cinq militaires putschistes qui ont tout l’air d’un « groupe de plaisantins » au dire du ministre Mapangou, « quatre ont été maitrisés ». Seul « le fameux lieutenant Ondo Obiang Kelly » qui s’est présenté comme le président du « Mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon » (MPJFDS) est en fuite.

Le ministre qui estime que c’est un groupe de « plaisantins » croit qu’il va être rattrapé par les Forces de défense et de sécurité qui sont à sa trousse.

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci