POLITIQUE 0 Commentaire

RDC : Kabila cède son fauteuil à Félix Tshisekedi

Gildas Salomon
publié le 24 janvier 2019

Déclaré vainqueur à l’issue de la présidentielle du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a prêté serment ce jeudi 24 janvier 2019 au Palais de la Nation en présence de Joseph Kabila, président sorti.

felix-tshisekedi Félix Tshisekedi investi Président de la République démocratique du Congo

Félix Tshisekedi succède officiellement  à Joseph Kabila. Le leader du parti de l'Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) venu en tête à l’issue de la présidentielle du 30 décembre 2018 a prêté serment ce jeudi 24 janvier 2019 au Palais de la Nation devant le peuple congolais. « Moi Félix-Antoine Tshilombo, élu Président de la République Démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la nation», a prononcé Félix Tshisekedi la main levé. L’actuel homme fort du Congo rapporté par Actualite.cd a juré devant l’assemblée « d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République ; de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire ; de sauvegarder l’unité nationale ». Il a aussi promis  de se «  laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine ; de consacrer toutes mes forces à la promotion du bien commun et de la paix; de remplir loyalement et en fidèle serviteur du peuple les hautes fonctions qui me sont confiées ».

C’était aussi l’occasion pour lui de s’adresser à Joseph Kabila venu lui laisser la reine du pays. « Nous avons été votre fervent adversaire (…). Votre action s’inscrit dans l’héritage des vos prédécesseurs. Veillez recevoir nos félicitations », a déclaré le leader de l’UDPS.

Mercredi 23 janvier 2019, Joseph Kabila aussi dans un dernier discours au peuple congolais a félicité Tshisekedi et a salué cette transition démocratique que connaît pays. « Le scrutin du 30 décembre a fait du pays un pionnier dans la sous-région », a-t-il affirmé. C'est la première fois, depuis l'indépendance du pays, qu'un chef de l'État sortant passe le pouvoir à un chef de l'État entrant.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci