POLITIQUE 1 Commentaire

Candide Azannaï : « Je suis un homme qui aime la nudité »

Olivier Ribouis
publié le 9 février 2019

Candide Azannaï a clamé qu’il aime la nudité, notamment, celle du réel.

candide-azannai Candide Azannaï se dit ami de la vérité

Candide Azannaï est un homme politique qui ne ment pas. C’est ainsi qu’il s’est présenté ce samedi 9 février au congrès du Parti communiste du Bénin. Ses mots pour le dire sont sans appel.  « Je suis un homme qui aime la nudité, la nudité du réel », a déclaré  celui que l’on surnomme par ailleurs "Samouraï de Jonquet".  Comme lui, à l’en croire, il en existe peu au Bénin.  « Mais je vois dans notre pays que beaucoup n’aiment pas la nudité », a-t-il ajouté.

Le philosophe qui a une rhétorique singulière parmi les personnalités politiques béninoises a justifié son amour de la nudité.   « Si on n’aime pas la nudité du réel, on ne peut pas  aimer la vérité, parce que la vérité  ne s’habille pas. La vérité est nue par essence. C’est le mensonge qui s’habille, qui porte des phares, des déguisements. Je ne suis pas habitué aux phares et aux déguisements ».

Candide Azannaï dont la culture littéraire philosophique est admirable, sait aussi user des éléments de géométrie dans  son discours politique. « Deuxièmement. Qui suis-je ? », a-t-il interrogé. Il répond : « Je suis un homme qui ne se promène pas avec le compas et le rapporteur. Ce sont deux instruments de mesures que je n’aime pas.  Je me promène toujours avec l’équerre et une règle droite ».

Autre chose qu’apprend  le chef du parti Restaurer l’Espoir, « Je suis un homme de vérité, je suis un homme de courage et de sacrifice ».


  • NASSIROU
    il y a 9 jours

    C'est un homme de valeur de conviction.