POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin- Rencontre avec la classe politique : les explications finales de Talon (Verbatim)

Gildas Salomon
publié le 6 mars 2019

Au terme de la rencontre qu’il a eu dans la matinée de ce mercredi 6 mars 2019 avec la classe politique en l’absence des principaux opposants à son régime, le Président Patrice Talon a livré la substance de sa volonté. Lire le verbatim des propos recueillis par nos confrères de la radio nationale.

patrice-talon Patrice Talon, Président de la République du Bénin

« Je voudrais pour clore ses échanges, réaffirmer que la situation est préoccupante et que je voudrais compter sur le génie et le sacrifice de chacun. Je voudrais en dépit de tout, estimer mon attachement aux institutions de la République aux hommes qui les animent, ma fierté qui m’amine malgré nos insuffisances et continue de croire que le ciel nous aide et nous aidera toujours à nous faire désigner les hommes dignes de notre confiance pour siéger dans les institutions. Je veux espérer qu’a partir de maintenant ou de demain, jusqu’à lundi et mardi au plus tard vous allez être en mesure de nous faire des suggestions, prendre des décisions parce que vous en avez les prérogatives au besoin.

Il faut que l’Assemblée aille en session extraordinaire dès lundi ou le week-end pour proposer des mesures nous permettant d’atteindre les objectifs tout en respectant les lois de demain ou d’après demain. Ce serait salutaire pour nous tous et nous allons partager le mérite. Je voudrais madame et monsieur prier ceux qui ne sont pas avec nous que c’est leur état de révolte et de mécontentement qui s’est matérialisé par leur absence aujourd’hui n’est pour nous qu’un message de désolation. Je prends ça ainsi pas plus que ça. Je voudrais leur dire que tout est encore possible. Certes ma volonté n’est pas de forcer la main aux partis pour aller aux élections, mon souhait est qu’à mon temps également les élections soient de même nature, de même qualité, de même convivialité en tout cas, que ce qu’on a connu jusque-là ».


  • see
    il y a 2 mois

    quand les casses ont commencé, le peuple a attiré leur attention mais ils ont foncé et détruire l'activité des paisibles populations avec méchanceté et rage avec toboula en tête et c'est après qu'on lance une étude qui est toujours en cours. Le projet grand nokoué qui a fait partir Léhady est à quel niveau d'avancement? La construction des marchés secondaires au Bénin est à quel taux de réalisation? La dimensions des routes entretenus avec l'augmentation des frais aux pont péages? L'augmentation des frais d'actes aux tribunaux? La suppression des allocations universitaires? Plaintes contre X dans l'affaires 18kg de soit disant cocaine? Affaires METONGNON, ATAO, DJENONTIN, ne parlons plus du petit KOMI qui donne l'insomnie? Où est passé le dossier d'achat de moto à 5000000 au ministère du cadre de vie sous la rupture? La suppression des milliers d'emplois des jeunes? on nous a plutôt annoncé la création de 200000 emplois fictifs. Démissionnez pour l'honneur du peuple