POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin-impasse électorale : Houngbédji entame les pourparlers avec l’opposition

Olivier Ribouis
publié le 7 mars 2019

Après a rencontre entre le Président Talon et la Classe politique sur l’impasse électorale des législatives,  Me Adrien Houngbédji a déjà entamé les pourparlers avec les forces de l’opposition qui ont exprimé des exigences au préalable.

adrien-houngbedji-boni-yayi Adrien Houngbédji et Boni Yayi (Image d'archives)

Course contre la montre pour mettre tout le monde d’accord sur les amendements à faire aux lois sur l’organisation des élections en vue de la tenue des législatives prévues pour le 28 avril 2019.  Le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji  a entamé les pourparlers avec l’opposition pour trouver une issue à l’impasse électorale dans laquelle le pays se trouve avec plusieurs partis en passe d’être privés des législatives. De source proche du parlement, il a échangé avec les responsables des partis Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) et Restaurer l’Espoir (R.E).

A cette rencontre de crise, les forces de l'opposition selon nos sources, exigent des garantis. Au préalable demandent, ces principaux partis de l’opposition qui n’ont pas pris part à la rencontre du 06 février, « la reconnaissance de leur existence et l'attribution de leurs récépissés avant toute chose ».

A l’issue de ces conciliabules menés par le chef du parlement, les députés béninois seront convoqués pour l’adoption des amendements consensuels requis pour l’organisation d’élections législatives inclusives au Bénin.

Pour rappel, jusqu’à nouvel ordre, seules deux listes ont été admis par la Commission électorale nationale autonome (CENA) à participer à ces élections. L’Union progressiste (UP) et le Bloc Républicain (BR), les deux grosses formations politiques autorisées sont des soutiens politiques du Président Talon. Une chose inadmissible pour le Chef de l’Etat lui-même et beaucoup de Béninois qui tiennent à l’inclusion des partis d’opposition.


  • A tiri to
    il y a 2 mois

    On va y arriver...