POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin/Législatives 2019 : le CNDS pose le dialogue comme porte de sortie de crise

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 19 mars 2019

A l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire du Conseil national du dialogue social au titre de l’année 2019, le président Guillaume Attigbé s’est réjoui du choix du dialogue comme voie de sortie de la crise politique actuelle.

guillaume-attigbe Guillaume Attigbé, président du Conseil national du dialogue social

La principale porte de sortie de la crise politique dans laquelle le Bénin se trouve depuis quelques temps, c’est le dialogue. Guillaume Attigbé, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), en est convaincu. A l’ouverture de la première session ordinaire du CNDS au titre de l’année 2019, le président de l’institution chargée du dialogue social au Bénin l’a martelé. « Il ne fait aucun doute que la solution à la situation difficile que traverse le Bénin, notre pays doit nécessairement passer par le dialogue et rien que le rien », a Guillaume Attigbé.

Le président du CNDS s’est d’ailleurs réjoui et a félicité les acteurs politiques, et plus particulièrement le président de la République pour l’initiative prise, en invitant les protagonistes à emprunter la « voie royale du dialogue » pour le règlement du désaccord entre eux.

"socle de tout développement durable"

Dans l’allocution qu’il a prononcée, le président du Conseil national du dialogue social a mis un accent sur le dialogue, notamment le dialogue social qui pour lui, est le « socle de tout développement, qu’il soit politique, économique, social ou environnement ». « Il s’agit plus exactement d’examiner dans quelle mesure, gouvernement, employeurs et travailleurs auxquels s’ajoutent les autres composantes de la société pourront se concerter, non dans un esprit de confrontation, mais chercher des règles communes qui régissent la conception des politiques et les comportements des différents acteurs », a indiqué Guillaume Attigbé soulignant qu’il « Il est de plus en plus évident que les performances au plan économique ne suffisent pas à elles seules à induire le progrès social ».

Mère des autres types de dialogue, notamment le dialogue politique et le dialogue inter-religieux, le dialogue social, explique le président du CNDS, repose sur des valeurs et principes. Entre autres, l’unité nationale, l’intérêt supérieur de la nation, la discipline, l’esprit de tolérance, de solidarité et de complémentarité et l’engagement commun des parties à parvenir à une solution consensuelle. Il pense que les dérivés du dialogue social, notamment le dialogue politique en cours, devraient s’inscrire dans la même démarche.  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci