Bénin/Impasse électorale: les présidents d’institutions présents à la rencontre avec Talon

Léonce Gamai
publié le Apr 1, 2019

Importante rencontre au Palais entre le chef de l’Etat et les présidents des institutions de la République.

talon-houngbedji

Le Chef d’Etat béninois, Patrice Talon, a convié les présidents des institutions de la République à une rencontre ce lundi 1er avril 2019, a appris Banouto de sources proches de la Présidence de la République. A l’ordre du jour, des pistes de solutions pour sortir de l’impasse politique dans l’organisation d’élections législatives inclusives en 2019. Les premiers dirigeants du Parlement, la Cour suprême, la HAAC, le CES, la Cour constitutionnelle, et la liste n’est pas exhaustive,  devraient être reçus ce lundi matin même par le Président de la République.

Cette rencontre au sommet de l'Etat, fait sans doute suite, à l'échec, jusque-là, du consensus entre les differents camps au Parlement dans la recherche de solutions à l'impasse politique. D'ailleurs, vendredi dernier, les députés pro-Talon avaient pris acte de cet echec et invité le peuple aux scrutin législatif du 28 avril, conformement au calendrier électoral de la Commission électorale nationale autonome (CENA). Dans le même temps, optimiste, le chef du Parlement, Adrien Houngbédji a convoqué les députés à une nouvelle session plénière ce lundi. Les conclusions des échanges entre le chef de l'Etat et les présidents d'institutions seront déterminates dans la suite des événements. Plus de détails à venir.

Liste des présidents d’institutions présents

Peu avant 14 h de Cotonou, Henri N’Dah Sékou, journaliste à la radio nationale (Ortb), a publié sur sa page Facebook un post sur cette reunion au sommet. «Rencontre entre le chef de l'État et les présidents des institutions de la République, élargie au médiateur de la République et au président de la CENA. La rencontre a démarré à 10h et s'est achevée à 12h», lit-on dans son post. «Au total 8 présidents d'institutions ont répondu présent à cette rencontre: le président la Cour Constitutionnelle, le président de la Cour Suprême, le président de l'Assemblée Nationale, le président de la HAAC, le président du CES, le président de la CENA, la présidente de la Haute Cour de Justice et le Médiateur de la République», renseigne-t-il. 

Cliquez ici pour lire les conclusions de la rencontre.


  • Fracasse
    il y a 1 an

    Une certitude au moins: aucune institution de l'État ne peut encourager le non respect des lois de la République. C'est donc dire qu'il n'y aura pas de prime aux cancres. On ne peut en aucune manière cautionner la délinquance politique.

  • Yotto
    il y a 1 an

    c'est de bonne guerre. sinon, ce qui se trame aujourd'hui est inadmissible

  • Had
    il y a 1 an

    Je salu au passage cette initiative du chef de l'État et souhaite plein succès à cette rencontre afin que de nobles solutions soient trouvé pour un bon concenssus au sein de nos formations politiques. Nous prions pour la paix car notre a toujours été un pays d'exemple. Vive le Bénin que la Paix reigne.