POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin-Législatives 2019: Prudencio, «l’UDBN exhorte les acteurs politiques à cesser les menaces de déstabilisation»

Falilatou Titi
publié le 3 avril 2019

L’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) de Claudine Prudencio ne veut pas rester indifférente face à la situation politique qui prévaut dans le pays. Le parti a fait un point de presse ce mardi 3 avril 2019.

udbn impasse electorale Le parti présidé par la députée Claudine Prudencio (au milieu) appelle la classe politique béninoise à la retenue

 

Le parti présidé par la députée Claudine Afiavi Prudencio se prononce sur l’actualité politique nationale. Après les événements successifs enregistrés dans l’organisation des législatives d’avril 2019, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a décidé de donner de la voix. « Les acteurs politiques, toutes tendances confondues, envoient des signaux peu rassurants aussi bien pour les populations béninoises que pour l’ensemble de la communauté internationale», s’inquiète Claudine Prudencio, présidente de l’UDBN.

En sa qualité de femme et de mère, la dirigeante de l’UDBN a invité les acteurs politiques à plus de sagesse et de mesure. «Nous ne devons pas franchir le rubicond ! Le Bénin de Béhanzin, Kaba, Bio Guerra, Monseigneur Isidore de Souza ne doit pas brader ce qu’il a de plus cher : la paix», martèle-t-elle. Pour elle, la classe politique doit pouvoir surpasser la situation qui prévaut en vue de sauvegarder l’unité nationale. «L’UDBN par ma voix, exhorte tous les acteurs politiques à cesser avec les provocations et menaces de déstabilisation. Quant aux jusqu’au-boutisses de tout genre, je les invite à retrouver le sens de la sérénité et de la responsabilit», lance-t-elle.

 A l’endroit des populations, Claudine Prudencio a rappelé que le Bénin est une patrie qu’il faut sauvegarder au mépris des « intérêts partisans et égoïstes ». Toutefois, elle les exhorte à rester vigilantes pour identifier les vrais responsables de l’impasse actuelle.

Toujours dans un discours rassemblement et de pacification, la présidente de l’UDBN a lancé un appel à l’endroit du Chef d’Etat béninois, Patrice Talon, afin qu’il joue sa partition pour une sortie de crise. «L’UDBN voudrait inviter le Président de la République à user de son charisme et de toutes ses prérogatives constitutionnelles pour l’organisation d’élections législatives inclusives et apaisées», a-t-elle souhaité. Le parti s’est dit disposé à s’associer à toutes les initiatives pour la sauvegarde de la paix et des acquis démocratiques.


  • follow
    il y a 8 mois

    l'udbn, n'a pas au courant des conclusion de la rencontre des présidents d'institution et du compte rendu du conseil des ministres et elle nous parle de cesser les provocations et menaces, donc c'est l'opposition qui menace. Quand on est à bout et le dos au mur, la résistance s'impose, la riposte est à la tailles de l'offense. A-telle changé de combat? Il nous semble que oui, dans ce cas, elle sera bien et vite étonnée