Bénin-Législatives 2019 : Bruno Amoussou promet "la honte" à l’opposition

Olivier Ribouis
publié le 23 avril 2019

A la tête du parti Union Progressiste, Bruno Amoussou affirme que les opposants auront honte après la tenue des législatives du 28 avril.

bruno-amoussou Bruno Amoussou

Bruno Amoussou ne doute pas de la tenue des élections législatives du 28 avril 2019 au Bénin. Le président de l’Union progressiste, l’un des deux formations politiques en lice pour les élections de dimanche a fermement affirmé que le scrutin aura bel et bien lieu en dépit des mouvements de protestation de l’opposition. « Il y aura élection. Les opposants qui disent le contraire se verront couvrir de honte », a déclaré Bruno Amoussou en tournée dans les 11ème et 12ème circonscriptions électorales. « Chez, nous, c’est le baobab ! », a martelé ce vieil acteur de la classe politique du Bénin.

Avec lui, pour cette tournée dans les communes de Lalo Toviklin, Klouékanmè, Aplahoué, Djakotomey et Dogbo, il y avait des ténors du parti et notamment les candidats Richard Allossohoun, Gérard Gbénontchi et Oswald Homéky. Dans son discours de campagne, Bruno Amoussou a surtout rassuré les populations et les notables des localités parcourues.

L’opposition veut aller aux élections

Du côté des opposants, on persiste pour avoir voix au chapitre de l’élection qui occupe les esprits. Dimanche 21 avril, dans l’émission « Le débat africain » sur Rfi, Géraldo Gomez, Secrétaire général du parti d’opposition Union sociale libérale (USL) de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon, a martelé qu’il ne saurait avoir de législatives sans les opposants au Bénin.  « Il ne pourra y avoir d’élection le 28 avril sans l’opposition », a-t-il protesté.


  • Herman
    il y a 29 jours

    Vraiment notre pépé me faire est une honte pour la jeunesse béninoise a cause de sont ventre mon pépé amoussou divague Nous allons très bientôt finis avec tout ce clan de malfaiteur

  • Jj
    il y a 29 jours

    C'est lui qui va finir avec vous au contraire. Vous, les corrompus qui avez appauvri la république avec la complicité de votre docteur de tchaourou. On vous à l'œil....