POLITIQUE 0 Commentaire

Législatives 2019 : « le Bénin est un et indivisible », Boni Yayi

Olivier Ribouis
publié le 23 avril 2019

A la tête d’une fronde dispersée vendredi 19 avril au marché Dantokpa, les anciens Présidents Nicéphore Soglo et Boni Yayi ont donné de la voix. Le prédécesseur de Patrice Talon a tenu à rassurer de l’unité de la Nation en dépit du combat de la résistance contre les législatives sans opposition du 28 avril prochain.

boni-yayi Boni Yayi, ancien Président du Bénin

Il ne sera pas question d’aboutir à une division entre les Béninois en raison des querelles politiques. On en a eu l’assurance avec l’ancien Président Boni Yayi dans une déclaration à la presse après la dispersion d’une marche au marché Dantokpa dont il était co-auteur avec Nicéphore Soglo, l’autre ancien Président du Bénin qui mène avec lui la contestation contre des législatives sans partis d’opposition du 28 avril prochain.

C’est d’abord à Nicéphore Soglo qu’il est revenu d’expliquer l’intention derrière leur initiative qui n’a pas obtenu en amont, l’autorisation formelle des autorités de Cotonou. « Ce vendredi nous devrions sortis pour aller à leur rencontre (des populations, Ndlr), c’est ce que nous avons essayé de faire », a-t-il commencé avant d’accuser le Président Talon de l’intervention policière les ayant stoppés dans leur progression à la hauteur de l’ancien pont. « Je trouve d’une exceptionnelle gravité que Talon ait pu envoyer des gens jeter des gaz lacrymogènes sur deux chefs d’Etat. C’est un crime dont il répondra devant la Nation », a tonné Nicéphore Soglo horrifié par l’intervention des forces de sécurité.

Couvert par un parapluie sous les précipitations comme son aîné, Boni Yayi de son côté, s’est montré rassurant. « Chers jeunes, n’ayez pas peur… Ne cédez pas à l’intimidation », a-t-il d’abord appelé. « Il n’y a pas deux catégories de Béninois. Il y a le Bénin, il est un et indivisible », ajoute celui qui a passé le témoin à Patrice Talon après avoir dirigé le pays pendant 10 ans, de 2006 à 2016.

LIRE AUSSI: Législatives 2019 : les Béninois partagés sur la sortie de Yayi et Soglo au marché Dantokpa

D’une population de plus de 11 millions, le Bénin est confronté depuis quelques semaines à une crise politique née de l’absence des partis d’opposition sur la liste des formations autorisées à solliciter les 83 sièges du parlement aux élections du dimanche prochain. Dans l’histoire de la démocratie béninoise, ce sera la première fois que seules deux listes affilées au pouvoir participent à des législatives.

LIRE AUSSI: Bénin/Evènements de Dantokpa : Yayi et Soglo réclament des sanctions contre les policiers


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci